Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une arrivée fracassante

Aller en bas 
AuteurMessage
Alix
Chevalier d'Émeraude
Alix

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Une arrivée fracassante   Sam 3 Fév - 23:41

Bien que je sois probablement déclaré mort, Émeraude était ma maison. Je me devais d'y retourner. Par contre, il était hors de question de laisser cette belle dame à Zénor toute seule. Le monde n'était plus ce qu'il était et la noirceur avait gagné le coeur de certains hommes. De plus, si quelqu'un avait le malheur de voir la dragonne de ma belle, l'armée d'Émeraude débarquerait et essaierait de l'anéantir. Mykaëlle retomberait du côté de l'Empereur et jamais je ne la reverrais.


Mon plan était simple. L'emmener avec moi à Émeraude, cacher sa bête majestueuse dans la montagne de Cristal et emmener mon âme soeur vivre au Château avec moi. Elle serait en sureté, loin d'Irianeth et surtout aurait accès à la Montagne et à sa dragonne. De plus sa dragonne pouvait nous suivre des airs, sans attirer les regards.


Mykaëlle hocha la tête, avant de lever la tête et pousser un sifflement en trois notes. Une lueur de panique flotta dans mon regard, ce n'était pas mon plan. Mon but était de faire adopter Mykaëlle par les gens d'Enkidiev avant sa dragonne. Surtout que les soldats d'Émeraude n'avaient pas du tout une belle relation avec les dragons d'Irianeth.


- Peur d'un tour à dos de dragon? rigola ma belle.


Myka vint se pelotonner contre moi, avant de passer ses mains et les nouer contre ma nuque. Mon coeur se réchauffa d'un seul coup. Je savais qu'il était impossible de séparer maître et animal, j'allais donc devoir m'y habituer et surtout aider le reste d'Enkidiev à s'habituer. L'énorme bête se posa derrière sa maîtresse, posant sa patte sur la grève et laissa mon âme soeur grimper sur l'aile. Mon coeur remonta dans ma gorge lorsque Myka me tendit la main, pour faire de même. Je m'exécutai en silence et grimpai derrière ma belle.


- Montrez-lui le chemin. Il faut lui envoyer des images dans son esprits, elle comprendra, m'enseigna la belle.


Sur ces mots, Mykaëlle prit mes mains et les posa sur la tête de l'animal, mon torse complétement collé à son dos. Je fermai les yeux et commençai à envoyer des images de la Montagne de Cristal et d'Émeraude. La dragonne commença à battre des ailes et nous quittâmes terre. J'envoyai une dernière image de mon pays, avant d'entendre la voix douce de la belle me dire d'avertir les troupes de ne pas essayer de faire du mal à Tessa la dragonne.


Je poussai un soupir. «Aden, dis-je dans mon esprit. Avertis tout le monde que je reviens à la maison... à dos de dragon. Que personne n’essaie de lui faire du mal, ce n'est pas un dragon de l'Empereur.» Une foule de réponses étonnées attaquèrent mon cerveau. J'accrochai mes mains contre les hanches de Mykaëlle, afin de ne pas tomber et surtout tentai de combattre l'étourdissement. «Nous atterrirons à la Montagne de Cristal, dis-je à mes frères et soeurs, ainsi qu'à Tessa» L'armée d'Émeraude, ma famille me promit que personne ne s'attaquerait à la bête ainsi qu'à son propriétaire.


- Bonne nouvelle, soufflai-je dans l'oreille de mon âme soeur. Personne ne s'attaquera à Tessa, lorsque nous arriverons.


Sur ces mots, je posai un petit baiser contre sa nuque et continuai d'envoyer les images du chemin à la dragonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaëlle
Dompteuse de Dragon
Mykaëlle

Messages : 10
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Lun 16 Avr - 13:35

Je pouvais sentir que mon nouveau compagnon n'aimait pas son moyen de transport. Il fallait bien dire qu'à part les Midjins, je n'avais jamais vu aucune autre race chevaucher ces créatures. Encore moins la vermine. Au contraire, ces dragons étaient élevés en but d'aller tuer la vermine et ainsi prendre leur territoire. Je me secouai doucement la tête; je ne devais plus les appeler ainsi. La voix dans mon esprit qui m'avait accompagnée depuis mon tout jeune âge me disait de rester avec cet homme, alors je le ferai. C'était la seule chose en laquelle j'avais confiance, puisqu'elle m'avait guidée toute ma vie. Même si je n'avais absolument aucune idée à qui est-ce qu'elle pouvait bien appartenir. Mais elle me rassurait énormément. 


J'eus un petit sourire en coin, lorsque je sentis les mains du chevalier se saisir fortement de mes hanches. Avait-il réellement peur de tomber ? J'avais appris à grimper sur ces créatures avant même de marcher. Il n'y avait absolument aucun danger, Tessa était excessivement bien dressée. Elle savait très bien que si quiconque sur son dos tombait, elle devait aller le récupérer, au péril de sa propre vie. 


- Bonne nouvelle, me murmura mon compagnon, me faisant frissonner. Personne ne s'attaquera à Tessa, lorsque nous arriverons. 


Je sentis ses lèvres se faufiler au travers ma longue chevelure blonde, voire blanche, et mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Sous nous, le paysage rapetissait à vue d'oeil, tandis que Tessa prenait de la hauteur. Comme je suivais les pensées de ma dragonne, je vis qu'Alix la dirigeait vers l'imposante montagne qui se dressait au milieu du continent. Les sorciers disaient souvent que si nous prenions cette montagne, le continent serait rapidement à nous. Malheureusement, ils ne pouvaient pas simplement s'y téléporter. Il y avait une trop grosse masse d'énergie, de magie blanche. 


En quelques minutes à peine, Tessa se posa sur la corniche, suffisamment grosse pour elle. Heureusement qu'elle était petite, car si j'étais venue avec un autre dragon, il n'aurait jamais pu se poser ici. Je glissai au sol, avant de tendre ma main au chevalier. Il la saisit rapidement, heureux de pouvoir se trouver enfin au sol. Même si en réalité, nous étions très haut perchés dans les airs. Je flattais ma bête, regardant autour de moi. Elle serait bien ici. Elle était hors d'atteinte, et avait même une caverne dans laquelle elle aimerait fort probablement aller. Il ne restait qu'à lui trouver de la nourriture. Elle était herbivore et pouvait facilement se contenter des feuilles d'arbre, mais je ne voulais pas que les gens du continent l'attaquent. Je devrai donc venir ici souvent la nourrir à la main, tout en lui ordonnant de rester très haut dans les airs pour voler. Elle ne pourrait pas descendre à la hauteur du feuillage, elle serait à la portée des armes des paysans. 


- Nous devrons la nourrir nous-mêmes, lui dis-je alors. Si vos amis ne l'attaqueront pas, d'autres gens sur ce continent le feront. Elle adore les fruits, mais elle sait se contenter de feuilles, expliquais-je à Alix. 


Ne sentant aucune hostilité, Tessa se roula en boule sur la corniche, émettant un petit cri de fatigue. Le soleil était levé, elle devait être fatiguée. Tout comme moi, d'ailleurs. J'aimais mieux vivre de jour, mais le fait que je devais m'occuper de dragons faisait en sorte que j'avais une vie nocturne, et que je dormais lorsque le soleil était bien haut dans le ciel. Mais ma dragonne n'était pas de la même race que les autres. Elle ne mangeait pas de viande, et elle pouvait être très active le jour. Cependant, elle avait pris le même rythme de vie que ses camarades sur la terre des Tanieths. 


- Elle est belle, n'est-ce pas? demandais-je à Alix, avant d'enrouler mes bras autour de sa taille et de me caler contre son flanc. 


Je ne savais pas pourquoi je me sentais obligée de me coller ainsi à lui, mais je savais que je me sentais bien lorsqu'il était à proximité. Maintenant, je ne m'imaginais plus vivre sans lui. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix
Chevalier d'Émeraude
Alix

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Jeu 24 Mai - 18:15

Quelques secondes plus tard, la bête se posa sur la corniche de la Montagne de Cristal. L'armée d'Émeraude était au courant de l'arrivée d'une dragonne, mais pas le peuple. Le reste de mes frères et soeurs ferait en sorte de la protéger. Non seulement l'animal pourrait nous être utile contre l'Empereur, mais Tessa était importante pour Mykaëlle et cette dernière l'était pour moi.



Ma belle glissa doucement du dos de Tessa, avant de me tendre une main, je la pris rapidement, la laissant me tirer vers le sol. Je fis quelques pas vers la corniche, nous étions hors d'atteinte et ici, personne ne saurait trouver Tessa, sauf l'armée, Myka et moi. De côté, je vis mon âme soeur caresser doucement la tête de son animal. Mon amie était emplit de douceur et sa relation avec Tessa faisait un magnifique contraste.



- Nous devrons la nourrir nous-même, dit Mykaëlle. Si vos amis ne l'attaqueront pas, d'autres gens sur le continent le feront. Elle adore les fruits, mais elle sait se contenter de feuilles, ajouta-t-elle.



Tessa finit par se rouler en boule, poussant un tout petit cri de fatigue et s'endormit. Ce que je savais sur les dragons était assez minimes. Mais je savais que ces derniers avaient un horaire inverse que nous, ils dormaient le matin et étaient actifs le soir. Mais les autres dragons, ce que je savais sur eux, était qu'ils mangeaient de la viande crue, ce qui n'était pas le cas de Tessa.



- Elle est belle, n'est-ce pas? ronronna Mykaëlle.



Ma nouvelle compagne enroula ses bras autour de ma taille, se pressant contre moi. La savoir près de moi me rendait plus fort et je me sentais mieux. Je ne voyais plus un futur sans ma belle. Je me retournai vers elle et plongeai mon regard dans le sien. Je me penchai sur elle et l'embrassai amoureusement, l'une de mes mains se posant sur sa hanche, l'attirant encore plus contre moi. Mes baisers devenant de plus en plus fiévreux, je voulais qu'elle sente à quel point je l'aimais.



- Elle est majestueuse, soufflai-je. Et toi, tu es magnifique.



Amoureux, prêt à tout pour elle, c'était ce qui me décrivait. Lentement, j'entraînai Mykaëlle dans la caverne, en l'embrassant tendrement. À chaque baiser que je pressais sur ses lèvres, je lui envoyais une puissante vague d'amour, afin qu'elle sente que chaque geste était empreint de douceur. Mes baisers glissèrent dans son cou, alors que je me laissais tomber sur le dos, un matelas amortit ma chute. J'avais réussis à faire apparaître mon lit de l'Aile des Chevaliers. Je fis grimper ma douce par-dessus moi, à califourchon.



- Épouse-moi, dis-je, le regard empreint d'adoration. Je suis simplement incapable d'imaginer un futur sans toi. Je veux passer le reste de ma vie dans tes bras.



Sur ces mots, je me redressai et l'embrassai avec passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaëlle
Dompteuse de Dragon
Mykaëlle

Messages : 10
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Dim 17 Juin - 13:54

Avec les Midjins, personne ne m'avait préparée à ce genre d'émotions. On m'avait surtout montré à m'occuper d'un dragon, de l'élever de l'oeuf. On ne m'avait même pas montré comment me procurer de la nourriture. C'était ma mère qui me la donnait. C'était Tessa qui m'avait fait découvrir autre chose que de la chair sanglante. En effet, elle aimait bien manger les feuilles des arbres, de l'autre côté du territoire Midjin. C'était la seule partie d'Irianeth qui avait de la végétation. J'avais donc découvert les fruits avec ma dragonne. Nous avions approximativement les mêmes goûts. À partir de ce moment, j'avais arrêté de me nourrir de chair crue. Je ne savais même pas ce que je mangeais à ce moment. J'avais appris à manger, et à élever des dragons afin qu'ils deviennent de puissantes montures. Il n'y avait que Tessa qui n'avait pas été retenue par l'Empereur, car elle était trop petite et trop... végétarienne à son goût. Il avait voulu la mettre à mort, mais je m'étais dressée devant lui. J'avais failli y perdre la vie, mais j'avais réussi à le convaincre qu'elle pouvait être utile dans la collectivité. En effet, Tessa était capable d'extraire le fameux minerai rouge qui nourrissait les soldats de l'Empereur. 


Je souris à mon Chevalier avec tendresse, tandis qu'il me retournait vers lui pour m'embrasser avec passion. Même si je ne connaissais pas vraiment ces émotions, j'avais rapidement appris à les apprécier. J'avais envie de plus. J'avais envie de sentir ses mains contre ma peau, bien que je ne comprenais pas vraiment pourquoi. 


- Elle est majestueuse, me murmura Alix. Et toi, tu es magnifique. 


Quel enjôleur il était ! Je me laissai lentement entraîner vers la caverne pratiquée dans la montagne, et je fus surprise de voir un lit y apparaître. Je n'eus pas le temps d'exclamer ma surprise que mon ami se laissa tomber sur le dos, m'entraînant à sa suite. Partout où ses mains avaient passées, je sentais une immense chaleur. J'en voulais plus. 


- Épouse-moi, clama l'homme. Je suis simplement incapable d'imaginer un futur sans toi. Je veux passer le reste de ma vie dans tes bras. 


Je haussai un sourcil, ne comprenant pas la signification de tous les mots qu'il employait. Cependant, je n'eus pas le temps de me pencher davantage sur la question qu'il s'empara à nouveau de mes lèvres, mais cette fois avec une ardeur dont il n'avait pas fait preuve jusqu'à présent. Je laissai mes mains explorer son corps, et je poussai un petit cri de surprise lorsque je sentis quelque chose de bien dur, au niveau de son bas-ventre. 


- C'est quoi ça ? demandais-je, les yeux bien ronds. 


Mon expression fit rire mon compagnon, ce qui me prit complètement au dépourvu. Ce n'était pas là cette bosse là avant. Je m'empressai de le dévêtir, afin de voir pourquoi il était blessé. Il me laissa faire, visiblement amusé par ce que je faisais. Je fronçai les sourcils en voyant ce qui se dressait devant moi. Doucement, je passai mon index le long de cette chose, et je fus surprise de voir tressaillir Alix. Lui avais-je fait mal ? 


- Dites-moi comment vous aider, lui chuchotais-je. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix
Chevalier d'Émeraude
Alix

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Dim 2 Déc - 12:32

Être avec Mykaëlle était quelque chose de nouveau. Elle découvrait tout pour la première fois, il me serait trop facile de profiter de son innocence, mais je ne le ferais pas. J'allais l’éduquer sur tout ce que Enkidiev avait à offrir, j'allais l'intégrer. Tout en la laissant rester qui elle était. Je me sentais rapidement protecteur d'elle.


Son sourcil se releva, son expression semblait refléter le fait qu'elle ne comprenait pas mes paroles. Alors que je l'embrassais avec passion, ses petites mains glissaient contre mon corps, mais s'arrêtèrent contre mon érection. Myka poussa un petit cri de surprise.


- C'est quoi ça? demanda-t-elle, toute surprise.


J'éclatai de rire, ce qui la rendit encore plus confuse. Rapidement, Mykaëlle se mit à me déshabiller, afin de trouver une quelconque blessure. Je la laissai faire, le regard brillant d'amusement. Lorsqu'elle retira mon pantalon, mon sexe se tendit devant elle. Ma douce amie fronça les sourcils, clairement, elle n'avait jamais vu d'érection. En douceur, Mykaëlle passa un doigt contre mon membre. Je fus pris d'un frisson de plaisir.


- Dîtes-moi comment vous aider, murmurai-je.


Je me relevai, en secouant la tête, un sourire amusé aux lèvres. Je passai une main dans ses cheveux, je n'allais pas lui faire l'amour tout de suite. J'allais me calmer. Je fermai les yeux, un instant, avant de faire le vide dans mon esprit. Lentement, mais sûrement, mon membre se dégonfla. Je repris mon pantalon, avant de le remettre et lacer mes lacets.


- C'est un phénomène tout à fait naturel, dis-je. Cela arrive lorsqu'un homme désire ardemment une femme.


Je lui rendis un petit sourire coupable, je ne voulais pas qu'elle pense que je la désirais simplement pour sa beauté. Je la désirais pour sa grandeur d'âme, le fait qu'elle soit si curieuse et pleins d'autres choses avant sa beauté. Je m'assis dans le lit, appuyant mon dos sur la pierre froide de la caverne, avant de tapoter la place à mon côté. Ma nouvelle amie s'assit près de moi, je l'attirai contre moi.


- Avez-vous des interrogations sur notre monde, Mykaëlle? demandai-je. Je vais faire en mon pouvoir pour y répondre.


Sur ces mots, je posai un doux baiser sur ses lèvres. Ma main caressait doucement ses cheveux blonds pâles. Mon autre main se noua avec la sienne. C'était comme si nos mains étaient destinées à être ensembles. Une profonde chaleur m'envahit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mykaëlle
Dompteuse de Dragon
Mykaëlle

Messages : 10
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Dim 6 Jan - 12:28

Oui, j'avais déjà vu cela. Mon Maître avait souvent ça lorsqu'il m'utilisait. Il m'avait toujours dit qu'il était blessé et que la seule façon pour moi de le guérir était de mettre ma bouche dessus, ou alors de le laisser le mettre ailleurs dans mon corps. Je n'avais jamais aimé ça, et il me faisait toujours mal lorsqu'il faisait cela. Mais il était l'empereur, et je n'étais rien du tout. Je lui devais obéissance. La main de mon chevalier se glissa alors doucement dans ma chevelure, et je lui souris. Devais-je faire ce que je faisais toujours au Maître ? Alors que j'allais m'agenouiller devant le bel humain, son engin devint tout mou. Je poussai un soupir de soulagement. Il n'était plus blessé. Probablement une fausse alerte. Rapidement, Alix remit son pantalon, et je souhaitai intérieurement qu'il ne remette pas sa tunique. Car la simple vue de son torse me fascinait. Il était tellement beau et parfait. 


« C'est un phénomène tout à fait naturel, m'expliqua alors Alix d'une voix douce. Cela arrive lorsqu'un homme désire ardemment une femme. »


Je hochai doucement la tête de haut en bas. Désirer ? Mais de quelle façon ? Ce n'était pas une blessure ? Je ne dis rien. Je ne voulais pas paraître stupide, tout de même. Je regardai le chevalier prendre place contre le lit dans la caverne, pour ensuite tapoter la place à ses côtés. Je souris, avant de me jeter à côté de lui. Il me cueillit dans ses bras, et j'en profitai pour humer le doux parfum de sa peau pour le garder à jamais dans ma mémoire. Car honnêtement, je ne savais pas combien de temps je pourrai rester ici. Ce n'était qu'une question de temps avant que le Maître n'envoie Annabelle à mes trousses. 


« Avez-vous des interrogations sur notre monde, Mykaëlle ? me demanda Alix. Je vais faire en mon pouvoir pour y répondre. »


Ses lèvres vinrent se poser en un doux baiser contre les miennes. Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Je commençais à aimer de plus en plus le contact de cet homme contre ma peau. Je baissai la tête pour voir nos mains se nouer ensemble. Je ne savais pas vraiment comment réagir. Je commençais à comprendre que ma vie n'avait été qu'un tas de mensonges, et je ne savais pas comment rattraper mon retard sans paraître complètement idiote aux yeux de ce beau chevalier. 


« J'en ai pleins, murmurais-je avant de relever mon regard gris dans le sien. Pourquoi ne vouliez-vous pas que je vous soigne ? »


Je vis qu'il ne comprenait pas, donc je posai ma main contre les lacets de son pantalon. Je lui fis un petit sourire, ne sachant pas vraiment quoi ajouter. Je me doutais bien qu'il s'agissait d'un mensonge de l'empereur, puisque le preux chevalier n'avait absolument aucune raison de me mentir. 


« Le Maître, lorsqu'il avait la même chose que vous, le... le phénomène naturel, soufflais-je. Il m'obligeait à mettre ma bouche dessus, ou de le mettre à un autre endroit que je ne sais pas ce que c'est... »


Je baissai les yeux avec honte. Je ne comprenais même pas ma propre physionomie. Tout cela parce que j'avais été élevée avec des êtres qui ne me ressemblaient pas du tout. Ma mère Midjin avait fait de son mieux pour m'élever, mais elle avait toujours eu des questions sans réponse. 


« Je suis désolée, lui dis-je en tentant un sourire. La seule personne comme moi que je connais, qui a le même sexe, elle ne me parle pas, car je suis de caste inférieure. Je comprends à peine qui je suis... »


Il ne pouvait pas plus savoir que moi d'où je venais, mais je voulais lui faire part de mes inquiétudes. Pour la première fois de ma vie, j'avais l'impression que je pouvais me confier à quelqu'un qui allait me comprendre. Tessa était une très bonne confidente, mais elle ne parlait pas beaucoup, et à part me faire des câlins pour tenter de rassurer mon âme, elle ne pouvait pas faire grand chose. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix
Chevalier d'Émeraude
Alix

Messages : 8
Date d'inscription : 21/06/2016

MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   Ven 15 Fév - 20:55

Je n'avais jamais pensé qu'un jour, je trouverais mon âme soeur. Mais si on m'avait dit que la femme que j'aimerais serait la fille, probablement d'une déesse, qui avait vécu toute sa vie sur Irianeth, j'aurais ri au nez de la personne. Maintenant, j'étais amoureux d'une femme qui ne connaissait rien de mon monde et que toute sa vie était un mensonge. C'était mon devoir de l'aider à être la femme puissante et sûre d'elle, qu'elle était destinée à être.


Son regard était fixé sur nos mains, nouées l'une à l'autre. Sa peau était si douce, je savais qu'elle n'était pas fière de qui elle était, qu'elle ne connaisse rien de son monde. Mais je n'avais jamais rencontré quelqu’un d'aussi doux et ouvert. J'étais prêt à l'aider et la rendre heureuse.


- J'en ai plein, dit Mykaëlle. Son regard gris se leva vers le mien. Pourquoi ne vouliez-vous pas que je vous soigne.


Soigner. Ce phénomène n'était pas un mal. Je ne voyais pas pourquoi elle parlait des érections comme une blessure. Sa main se posa contre les lacets de mon pantalon. Son petit sourire timide m'attendrit. Je voyais bien, qu'elle commençait à comprendre que ce qu'on lui avait dit était un tas de mensonge.


- Le Maître, lorsqu'il avait la même chose que vous, le ... le phénomène naturel, dit-elle, tout bas. Il m'obligeait à mettre ma bouche dessus, ou de le mettre à un autre endroit que je ne sais pas ce que c'est...


Je ressentis sa honte, avant de baisser ses yeux. Elle ne connaissait pas sa physionomie, personne n'avait pris le temps de lui expliquer. Si elle était une dompteuse de dragon, cela voulait dire que les Midjins avaient fait office de famille pour la belle. Ces derniers n'avaient pas un physique humain. C'était injuste. On disait que l'Empereur était quelqu'un de notre race, qu'il descendait du grand Wellan d'Émeraude et cet horrible homme n'avait jamais eu la décence d'aider cette jolie personne.


- Je suis désolée, ajouta Mykaëlle, avec un petit sourire. La seule personne comme moi que je connais, qui le même sexe, elle ne me parle pas, car je suis de caste inférieure. Je comprends à peine qui je suis.


Je ne connaissais pas du tout ses origines. Mais si je me fiais à sa beauté divine, la belle n'avait pas que des ancêtres humains, mais elfes ou fées. J'étais prêt à chercher avec elle, la source de ses origines. Pour ce qui était de lui expliquer son anatomie et les secrets de sa féminité, Aliénor, ma soeur d'arme se ferait un plaisir de l'aider. Je gardai sa main dans la mienne, mon pouce caressant sa peau de satin. Je relevai son visage vers le mien, un sourire tendre sur mon visage visant à la rassurer. 


- Mykaëlle, vous n'avez pas à vous excuser pour ce que vous ne connaissez pas, dis-je doucement. L'homme qui a profité de votre personne, autant physiquement que psychologiquement, vous a menti. Il n'est pas votre maître, il n'est rien pour vous. Vous trouverez une famille, vous trouverez votre place dans ce monde.


Mon regard brun pâle plongé dans le sien, je lui souriais toujours avec la plus grande gentillesse. Ma main qui ne tenait pas la sienne, caressa doucement sa joue.


- Je vous aiderai pour retrouver vos origines, murmurai-je. Pour ce qui est de votre physionomie, l'une de mes soeurs d'arme, Aliénor, vous aidera. Elle est d'une grande douceur et possède le plus grand coeur.


Je lui transmis une image mentale d'Aliénor et de son écuyère. Elles étaient les deux femmes parfaites pour expliquer la physionomie féminine à ma belle. J'allais la ramener à Émeraude, lui apprendre à vivre comme la femme qu'elle devait être, mais en harmonie avec la belle dompteuse de dragon qu'elle était.


- Descendons vers Émeraude, dis-je. Je vous présenterai à Aliénor et Désiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée fracassante   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée fracassante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une arrivée... fracassante!
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume d'Émeraude :: Montagne de Cristal-
Sauter vers: