Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Infiltration ennemie (LIBRE)

Aller en bas 
AuteurMessage
Annabelle

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Infiltration ennemie (LIBRE)   Dim 22 Juil - 11:38

Encore une fois, je m'étais chicanée avec Viktor. Même s'il était un excellent sorcier, il n'en restait pas moins qu'il faisait toujours à sa tête. Et j'en avais marre. J'allais donc partir en mission sur Enkidiev. Sans lui. Il serait fou de rage. Et ça me plaisait. Après tout, lorsqu'il était en colère, il me forçait à coucher avec lui, et il fallait bien dire que c'était toujours de très bonnes... baises. Mon ex mari appellerait cela un viol, mais bon, le consentement venait plus tard, donc ce n'était pas exactement ça. 


Après m'être vêtue de vêtements de la vermine, je me rendis à l'alcôve de Kristof. Un jour, je réussirai à tasser sa foutue femme, Martha. Je lui fis une petite révérence, et son soupir m'indiqua que j'avais interrompu un moment. Je relevai le regard, et je vis l’impératrice essuyer les coins de sa bouche, tandis que Kristof boutonnait son pantalon. Charmant. 


- Je me rends sur Enkidiev, dis-je d'un ton sec. 


- Cette fois tu me ramènes la tête de ce Nathan, ou de son frère, ou de sa femme, m'ordonna mon roi. Et ne me déçois pas. 


Je lui fis un sourire sadique, avant de m'évaporer magiquement devant lui. Je décidai d'apparaître sur les terres de Diamant. Ici, personne ne me connaissait. Je pourrais donc observer magiquement les soldat sans être repérée. Et puis, j'avais mis des vêtements à la mode Diamantaise. Un craquement de branches me fit sursauter. Je me retournai vivement, affichant un faux air apeuré. Deux soldats se tenaient là. 


- C'est une simple paysanne, Votre Altesse, s'exclama l'un d'eux. 


Je reculai de quelques pas, alors qu'une jolie femme se frayait un chemin parmi ses soldats. Richement vêtue, il ne pouvait s'agir que de la Reine de ce pays de merde. 


- Mille pardons, Votre Majesté, dis-je en faisant une petite révérence. J'ignorais que vous étiez ici. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: Infiltration ennemie (LIBRE)   Lun 23 Juil - 22:52

Ma vie de Reine n'était pas la plus palpitante. J'étais la seule Reine de droit sur le continent, les autres étaient des Régentes. Cela me donnait une certaine solitude, car on dirait que j'étais un insecte qui tentait de s'intégrer dans la communauté. Je me devais de donner une succession, je me devais aussi de trancher les audiences. Les Reines régentes ont un peu de temps pour elles, je n'en ai pas. Ma nature d'eyra en prenait un coup, j'adorais me transformer en ce petit félin et courir dans les champs, laissant le vent ébouriffer ma fourrure.



Je rouvris les yeux lorsque les premières lueurs de l'aube passèrent au travers de mes rideaux. Je n'eus point le temps d'expirer, que six servantes envahirent ma chambre et ouvrirent les rideaux, alors qu'une autre remplissait ma baignoire. Je me levai et laissai les jeunes femmes me dévêtir, avant de me glisser dans l'eau chaude. Je me laissai laver, alors que Guyda ma servante personnelle, démêlait mes longs cheveux d'ébène. Bientôt, je fus hors du bain, vêtue d'une longue et magnifique robe bleue pâle, de petits souliers assortis et ma couronne. On me guida vers la Salle du Trône, où je pris place pour les trois prochaines heures.



Les audiences ne s'écourtaient point, deux paysans en chicanes de terrain, des amoureux interdits, un autre paysans croyant avoir vu des insectes. Une fois que tout le monde fut entendu et que mon verdict fut donné, je me levai et décidai de faire une tournée de mon Royaume. Un homme prétendait avoir vu des hommes-insectes proche de la frontière avec Émeraude. Cela m'intriguait, je me laissai accompagner par quelques gardes et mes dames de compagnies. Je déambulai dans les champs, saluant mes sujets et écoutant leur progrès. Mon Royaume prospérait et cela me rendait plus qu'heureuse. Deux de mes gardes prirent les devants se dirigeant vers la Forêt, je me dirigeai vers eux, curieuse de ce qui pouvait les avoir attirés dans cette direction.



- C'est une simple paysanne, Votre Altesse, clama l'un des gardes.



Je me faufilai parmi mes dames de compagnies et mes soldats, pour arriver face à une magnifique jeune femme aux long cheveux noirs et de profonds yeux bleus. Elle semblait terrifiée, quelque chose lui avait fait peur. Un insecte?



- Mille pardons, Votre Majesté, dit-elle, d'une voix toute douce, en plongeant en une révérence. J'ignorais que vous étiez ici.



Je pris sa main et l'aidai à se relever. Je gardai sa main dans la mienne et lui fis un grand sourire. Utilisant mon odorat d'eyra, je sniffai lentement l'air cherchant si la dame était blessée. Je ne détectai aucune blessure, elle semblait simplement un peu nerveuse.



- L'important est que vous ne soyez pas blessé, lui répondis-je. Tout va bien?



Le bonheur et la santé de mon peuple étaient mes priorités.



- Reculez, Reine de Diamant, fit soudainement une voix douce dans mon dos. Cette femme n'est pas qui elle dit être.



Je pivotai sur moi-même et vis une magnifique femme toute vêtue de blanc. En fait, elle était toute blanche, des pieds à la tête. Une lueur de cette couleur l'entourait, avant de s'évaporer. Je voulus faire un pas vers elle, la caresse froide d'une lame se glissa sur ma gorge. Un bras retint ma taille, j'étais prisonnière de la paysanne.



- Vous faîtes une grave erreur, menaçai-je. Libérez-moi ou subissez les conséquences.



Sur ces mots, je posai une main griffue sur son bras qui tenait ma gorge. J'y enfonçai mes longues griffes avec violence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Infiltration ennemie (LIBRE)   Dim 19 Aoû - 15:36

La jeune Reine de Diamant glissa sa main dans la mienne, afin de m'aider à me relever. Décidément, la royauté différait d'un royaume à l'autre. Sur Irianeth, jamais l'Empereur ne m'aiderait à me relever. Mais si j'étais à Diamant, ce n'était pas pour cette reine, mais bien pour Nella, mon ancienne écuyère. J'avais ressenti son énergie dans le coin. Et en elle, je sentais l'énergie d'Alaric. Ce con, il l'avait engrossée, comme si je n'avais jamais existé. J'allais l'éventrer, pour lui arracher son bébé et ensuite la tuer, pour remettre son cadavre à mon ex-mari. Le plan était parfait, il fallait simplement que je tombe sur elle sans trop utiliser ma magie pour ne pas être détectée. 




« L'important c'est que vous ne soyez pas blessée, affirma la reine. Tout va bien? »




J'ouvris la bouche pour répondre, mais une puissante énergie derrière moi m'en empêcha. 




« Reculez, reine de Diamant, pesta une Immortelle. Cette femme n'est pas qui elle dit être. »




Je haussai un sourcil. J'étais Annabelle. Elle se prenait pour qui? Je n'avais prétendu être personne, jusqu'à maintenant. Ce n'était pas mon habitude de jouer à des petits jeux comme ça. Alors que je me tournais pour tout simplement quitter les lieux, j'entendis une épée se dégainer. 




« Vous faites une grave erreur, entendis-je dire la reine. Libérez-moi ou vous subissez les conséquences. »




Pensait-elle que c'était moi? Pourtant, c'était un de ses soldats qui se tenait derrière elle, lame à la gorge. Je fus surprise par contre de voir sa main se transformer en une patte griffue. Une héritière des Dieux... Me concentrant, j'étouffai magiquement le soldat, qui s'écroula comme une petite poupée de chiffon. 




« Vous devriez mieux choisir les soldats de votre garde personnelle, lâchais-je alors, en haussant les épaules. »




Je lançai un rayon enflammée sur le corps du soldat, l'embrasant sur le coup. Puis, je me tournai vers le reste de la garde, qui semblait complètement figée. 




« Vous auriez pu réagir ! m'exclamais-je alors. Vous êtes vraiment nuls. »




Je leur fis une petite révérence baveuse, puis je me tournai vers l'Immortelle, dont je connaissais très bien le nom. 




« Maître Séraphielle, la saluais-je. Majesté, fis-je vers la Reine. »




Puis, sans rien ajouter de plus, je me volatilisai un peu plus loin, afin de n'avoir personne dans les pattes pour mener mon enquête. Mes pas me menèrent dans une grange. Je sentais l'énergie de Nella partout, et encore plus celle de son petit bébé. Un craquement attira mon attention. Je me retournai vivement, et je fus surprise de voir la reine. 




« Majesté ... ? dis-je d'un ton incertain. » 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séraphielle

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/04/2016

MessageSujet: Re: Infiltration ennemie (LIBRE)   Lun 24 Sep - 22:55

Couchée au beau milieu de ma petite cellule dans les Cieux, je me demandais comment éviter de faire les mêmes erreurs que Abnar avec les anciens guerriers d'Émeraude. Ma relation avec Nathan n'était pas négative, mais pas du tout positive aussi. La Reine d'Émeraude ne m'aimait pas non plus, car je lui avais dit qu'elle n'était pas ma souveraine et que je ne lui obéirais pas.


J'avais lancé un enchantement sur Émeraude, chaque élève qui y étudiait devenait sous ma protection, ce qui voulait dire que je connaissais leur emplacement sur le continent. Je m'étais liée à chaque personne dans l'Ordre. Aujourd'hui, une de mes protégées, qui avait disparut, venait de refaire surface sur Enkidiev. Malheureusement son âme avait été corrompu par la noirceur, Annabelle. Sachant qu'elle venait de mettre le pied à Diamant et que c'était trop proche d'Émeraude à mon goût, je décidai de me matérialiser là bas.


Si je le pouvais, j’essaierais de capturer l'ancienne Chevalière et purifier son âme, mais cela s'avérerait extrêmement difficile. J'apparus dans une clairière de Diamant, entourée de soldats et la Reine de Diamant tendait une main amie vers la Chevalière des Ténèbres.


- Reculez Reine de Diamant, dis-je de mon ton neutre. Cette femme n'est pas qui elle dit être.


Ruby de Diamant, petite fille d'Étanna, fille de Corindon recula dans les bras d'un soldat, qui posa une dague sur la gorge de la jeune déesse. Elle savait se défendre, je n'avais pas d'obligation sur elle, je me devais de purifier Annabelle. Comme de fait, la belle reine posa une patte griffue de léopard du bengal sur le bras de l'homme. Puis Annabelle leva une main et étouffa le soldat à mort.


-Vous devriez mieux choisir vos soldats de votre garde personnelle, railla la Chevalière.


Elle enflamma le corps du décédé, je me devais de réagir, mais ce n'était pas place de sauver une Reine. Le reste de la garde la regarda, tous confus de ce qui venait de se passer. Elle railla une dernière fois, la garde et la Reine. Annabelle fit une petite révérence, avant de se retourner vers moi. Je la sentais pleine d'énergie ténébreuse, tout ce que je voulais c'était la piéger et la libérer de cela.


- Maître Séraphielle, cracha-t-elle. Majesté, dit-elle à la fille des Dieux.


Sur nos yeux, la Chevalière se volatilisa. Je me retournai vers la Reine Ruby, qui me fit un signe de tête. Je localisai l'ex guerrière d'Émeraude, quelques lieux plus loin. Je pris l'apparence humaine de la Reine et apparus dans le dos d'Annabelle. Je fis quelques pas pour faire comme si je sortais de la Forêt.


- Majesté? demanda la Chevalière de l'Ombre.


Je hochai la tête, d'un air rassurant. Je m'approchai doucement d'Annabelle, comme la Reine de Diamant et pris sa main dans la mienne. Je levai un regard plein de tendresse et d'amitié.


- Je me devais de vous remercier de m'avoir débarrasser d'un traître et de mon idiotie, dis-je de la voix de Ruby.


Soudainement, un filament de lumière blanche sortit de ma main et s'enroula autour du poignet de la brune. Le fil de lumière entoura l'autre poignet, ligotant l'ex Chevalière. Je repris mon apparence toute blanche, plantant un regard vide dans celui d'Annabelle.


- Lady Annabelle, si vous pensiez que les Dieux ne vous voit pas, vous êtes dans l'erreur, dis-je Vous êtes toujours une Chevalière d'Émeraude, donc sous ma garde. Je me dois de vous purger de vos pouvoirs.


Mais comme je sentais que mes forces se faisaient de moins en moins présentes, je voulus me volatiliser avec elle. Mais les liens magiques la tenant, s'entourèrent autour de mes poignets et enserrèrent ces derniers. Je poussai un cri de douleur alors qu'ils devenaient noirs et brûlants. Je m'effondrai au sol et relevai un regard suppliant sur le ciel. Pour la première fois, je ressentais la peur, parce que le ciel ne semblait pas entendre mes appels télépathiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infiltration ennemie (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infiltration ennemie (LIBRE)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume de Diamant-
Sauter vers: