Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis désolé... | PV Jessamine

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Je suis désolé... | PV Jessamine   Mer 31 Oct - 11:55

J'avais jeté un dernier regard à ma femme endormie, puis à ma petite fille dans son berceau. J'avais quitté la chambre, avant de la sceller avec ma magie elfique. Seul quelqu'un de mon sang pouvait toucher cette poignée sans se brûler. Aucune intrusion magique ne fonctionnait, d'ailleurs. Ellana et Alys étaient en sécurité ici, même si elles étaient sous le nez de Mylena. Habituellement, mon frère dormait ici aussi, mais Aliénor s'occupait de lui depuis quelques temps. Je ne savais pas ce qui s'était passé, et ma soeur d'armes continuait de me répéter que c'était mieux ainsi. J'avais tenté de communiquer avec Kesley, mais il ne me répondait pas. Malgré toute mon inquiétude, je savais très bien qu'Ali en prenait bien soin, et que si elle ne me disait rien, c'était pour ne pas me nuire dans mon travail de Chef de l'Ordre. Il fallait dire qu'avec tout ce qui se passait autour de moi, ainsi que ma rage envers la reine d'Émeraude, j'avais à peine le temps de prendre soin de ma propre écuyère, Cassia. Heureusement, Cléo était allé de l'avant et avait pris soin de l'entraîner pour moi. Je ne respectais pas les règles que j'avais moi-même décrétées. J'allais tout arranger. J'avais seulement besoin de temps. 


J'avais rapidement avalé des fruits dans le hall avec mes Chevaliers, puis j'étais allé me défouler quelque peu sur le mannequin de bois avec Cassi. J'étais fier de voir les progrès qu'elle avait fait avec mon frère d'armes. Elle serait une redoutable guerrière, c'était certain. 


Mes pas m'avaient ensuite mené dans les jardins intérieurs. Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas reposé, et j'adorais venir dans cet endroit pour méditer. J'allais prendre quelques minutes de ma journée. Peut-être sentirais-je moins de pression ? Cependant, à peine fus-je arrivé dans la pièce que j'entendis les sanglots d'une femme. Mes pouvoirs m'informèrent qu'il s'agissait de Jessamine. Je me mordis la lèvre inférieure, incertain. J'avais fait une terrible gaffe avec elle. Et j'avais honte de mes agissements. Elle m'en voulait terriblement, je le savais. En fait, je la soupçonnais même de manigancer avec la reine contre moi. Je décidai de prendre mon courage à deux mains pour me rendre jusqu'à elle. Assise sur un banc de pierre, son visage dissimulé par ses longs cheveux bruns, cachant ses yeux de ses mains pour pleurer, elle me faisait sentir terriblement mal. Je m'agenouillai devant elle, avant de relever son visage vers le mien. Elle semblait surprise de me voir... 


« Je suis désolé, soufflais-je. Et je sais que malgré toutes les excuses du monde, rien ne sera jamais comme avant. J'étais jeune, j'étais con, et j'ai agi dans mon seul intérêt. Ce n'est pas digne d'un Chevalier d'Émeraude, et ce n'est surtout pas digne de toi. »


Je me retenais fermement de lire les pensées de cette femme qui aurait dû être la mère de mon premier enfant. Prudemment, je posai l'une de mes mains contre sa cuisse afin de lui transmettre une vague d'apaisement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Jessamine

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Sam 10 Nov - 18:56

Depuis mes 20 ans, je ne n'avais pas été seule dans une pièce avec Nathan. Et c'était de ma faute, depuis que lui et moi avions eu une courte liaison, que j'étais tombé enceinte et que j'avais perdu le petit être qui grandissait en moi,  j'avais cessé de lui adresser la parole. Je m'étais plongé dans l'entraînement et j'espérais qu'il ne s'approche de moi.


Maintenant, que ce dernier était marié et que sa femme, qui était absolument magnifique autant en dedans qu'en dehors, portait son enfant; il avait changé. Il était devenu un vrai homme, un père, un mari. Tout ce que j'avais rêvé qu'il soit pour moi, il l'était devenu pour sa belle hybride. J'avais disparu pour lui, j'étais une simple soeur d'arme maintenant.


Vêtue d'une tunique verte et de mon pantalon noir, les pieds dans une paires de bottes, je m'acharnais sur le mannequin qu'Arya avait emmener dans les jardins. Voir Nathan et Ellana ensemble, la voir si près de l'accouchement, me rendait malade. Je me revoyais enceinte jusqu'aux yeux, cachée dans ma chambre, me bloquant de tous et chacun. Je me revoyais avec mon petit Isaak dans mes bras, tout pâle et silencieux. Mort, si jeune. Et moi, morte à l'intérieur. Épuisée, je m'écroulai au sol en pleurs.


Je finis par me traîner sur un banc et ramener mes genoux contre ma poitrine. Mes longs cheveux bruns cachaient, le peu de mon visage qui aurait pu dépasser d'entre mes genoux. Je ne me sentais plus capable de faire autre chose que pleurer la vie que je n'ai jamais pus vivre. Mon coeur battait toujours pour Nathan, il ne cesserait jamais de battre pour lui. Je sentis une présence devant moi, puis deux doigts relevèrent mon visage. Le visage de Nathan apparut devant moi, mon coeur eut un raté.


- Je suis désolé, souffla mon chef. Et je sais que malgré toutes les excuses du monde, rien ne sera jamais avant. J'étais jeune, j'étais con, et j'ai agis dans mon seul intérêt. Ce n'est pas digne d'un Chevalier d'Émeraude, et ce n'est surtout pas digne de toi.


Digne de moi? De quoi digne de moi. Je ne savais pas quoi dire. Comme pour s'aider, il posa une main sur ma cuisse, je ressentis une vague d'apaisement emplir mon être. Elle provenait de lui. Je baissai le regard sur sa main, main qui avait tellement voyagé sur mon corps. Main que je voulais sur ma peau. Je finis par poser ma main sur la sienne.


- Il s'appelait Isaak, soufflai-je. Il avait tes cheveux...


Sur ces mots, ma main alla fourrager dans ses boucles. Ainsi placée, il aurait été facile pour moi de l'assassiner au nom de la Reine, elle me l'avait demandé. Je ne le ferais pas. J'en voulais à Nathan, mais pas au point de le tuer.


- J'suis désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Mer 14 Nov - 13:28

Rapidement, j'avais compris que j'étais beaucoup plus humain que je pouvais être elfe. Au contact du peuple sylvestre, j'avais bien vu qu'ils n'étaient pas comme moi. Que je n'étais pas comme eux. Mes oreilles pointues et ma magie, sans doute étaient-ce les seules ressemblances. Il fallait dire que j'avais été élevé par les humains. Je n'avais jamais su qui j'étais réellement. Plutôt que de remplir mon devoir, comme un Elfe le ferait, j'avais plutôt penché du côté du jeu et de l'amusement. Étant le seul représentant de l'île d'Osantalt, j'avais vite réalisé que cela attirait les femmes. Ça, et bien sûr, mon titre. J'avais donc voyagé de couche en couche, de femme en femme, allant même jusqu'à l'audace de fréquenter celles sous mon commandement. C'était ce qui était arrivé à Jessamine. J'avais toujours pris toutes les précautions nécessaires afin de ne pas laisser un petit enfant sans père derrière moi, mais j'avais échoué lors d'une soirée bien arrosée avec ma chevalière, suite à un combat victorieux. Moi, j'avais voulu lui enlever cet enfant du ventre. Car j'avais eu peur. Peur des émotions qui m'avaient envahi. Et pour la première fois de ma vie, j'avais cru ressentir de l'amour. Jessa s'était rebellée contre ma décision, et je ne l'avais plus revue pour plusieurs longs mois. J'avais ressenti sa peine par contre, lorsque notre petit poupon était mort né. Étrangement, j'avais hurlé de douleur et j'avais pleuré pendant de longues heures. Je n'avais jamais voulu que Jessamine voit cela. Cette partie de moi. Je ne lui avais donc jamais demandé où était enterré notre enfant, ni son sexe. De plus, je n'avais pas voulu l'indisposer davantage. J'avais donc coupé tout contact avec elle, prétendant que tout cela ne m'avait jamais affecté. Puis, ma vie avait basculé lorsque j'avais rencontré Ellana. J'avais ressenti ce que j'avais ressenti avec Jessamine. Cette fois, par contre,j'avais appris ma leçon. 


Je continuais de fixer ma chevalière, attendant qu'elle veule bien dire quelque chose. Elle ne m'avait pas encore hurlé dessus ou frappé, ce qui était très bien. J'avais dit à ma femme que j'allais arranger tout, et tout incluait Jessamine. Je devais rétablir ma relation avec elle, parler des choses qui nous faisaient mal à tous les deux. Tout ça était de ma faute. Si j'avais été auprès d'elle lors de son accouchement, sans doute aurais-je pu sauver l'enfant. Mais elle avait accouché dans les appartements royaux, aux côtés de Mylena. Mylena ! Mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Pouvait-elle avoir tué notre enfant afin de mettre Jessamine de son côté ? J'avais tellement de rage à l'égard de cette reine, et elle était prête à tellement tout, même au meurtre d'un petit poupon, que cette pensée me semblait si réelle... 


Je sursautai légèrement, alors que la main de Jessamine se posait contre la mienne. Je croisai finalement son regard, aussi meurtri que le mien. 


« Il s'appelait Isaak, murmura mon ex-amante d'une voix tremblante. Il avait tes cheveux... »


Isaak... Mon premier enfant. Les larmes me montèrent aux yeux, alors que je m'imaginais le tenir dans mes bras, comme je l'avais fait avec Alys. J'aurais pu l'aider, le faire respirer, faire battre son petit coeur, mais je ne l'avais jamais fait. Il aurait trois ans... 


« J'suis désolée... »


Désolée, mais pour quoi? C'était absolument de ma faute tout ce qui s'était passé. J'étais con, et par ma faute un petit enfant n'avait jamais vu le jour. Mon fils n'avait jamais pu prendre son premier souffle. Je me mordis la lèvre inférieure, luttant contre mes larmes. Je devais faire quelque chose. Je devais donner à Jessamine ce qu'elle aurait du avoir. Si je ne pouvais plus lui donner mon amour, car j'étais un homme marié, sans doute pourrais-je lui redonner son enfant. Je savais que c'était possible, l'Empereur Onyx l'avait déjà fait, mais il était le fils des Dieux Fondateurs... 


« Il... Il est où ? articulais-je avec difficulté. Où as-tu enterré Isaak? »


J'essuyai maladroitement les larmes qui coulaient le long de mes joues. Puis, n'y tenant plus, je cachai mon visage entre mes mains avant d'éclater en sanglots amers. J'avais mal, tellement mal, et encore une fois, j'étais persuadé que c'était la faute de cette reine. Je commençais à croire que les gens que j'aimais seraient beaucoup plus en sécurité si je n'étais plus de ce monde... Elle avait tué mon premier fils, m'avait enlevé mon frère, avait tenté d'assassiner ma femme enceinte, s'était servie de mes chevaliers afin de les tourner vers moi. J'en avais marre de Mylena. Elle allait payer pour tous ses crimes. J'allais libérer Émeraude de son joug. Mais à quel prix... ? 


« Jessa... Je crois être capable de nous ramener Isaak, lui dis-je. »


Je relevai mon regard humide sur elle. Je pouvais voir la surprise sur son visage. Ma mère n'était pas l'Enchanteresse la plus crainte et la plus respectée pour rien sur Osantalt. Effectivement, elle avait pratiqué certains rituels de nécromancie lorsque j'étais plus jeune, afin de permettre à certains Elfes de revoir leurs disparus partis trop tôt. Jamais elle n'avait ramené quelqu'un à la vie, puisqu'elle respectait l'équilibre, mais j'avais tout de même une bonne idée de comment m'y prendre.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Jessamine

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 20/04/2016

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Sam 17 Nov - 16:45

Je vis des larmes monter dans les yeux de Nathan. Non. Il n'avait pas le droit de pleurer Isaak. Il n'y avait que moi qui pouvait pleurer mon fils, je l'avais porté, je l'avais aimé et lorsqu'il n'a jamais poussé son premier souffle, je l'ai tenu. J'ai tenu son petit corps gris, je l'avais embrassé et emmailloté avant de l'enterrer exactement où on m'avait trouvé lors de ma naissance. Sous une pierre reposait une bague que Nathan m'avait offert lors de mon adoubement, puis sous cette bague, six pieds sous terre; reposait mon fils.


Aujourd'hui, en ce jour, Isaak aurait eu trois ans. Alors que quelques semaines plus tôt, Ellana mettait la petite Alys au monde. Nathan n'avait pas le droit de pleurer, il devait se concentrer sur sa propre fille et me laisser dans mon deuil.


Face à moi, je voyais mon chef lutter contre les larmes. Il ne méritait pas de pleurer mon fils, le connaissant, il essaierait de me donner quelque chose. Si ce n'était pas son coeur et son corps, ce serait autre chose. Ou il m'enverrait en mission, loin de lui et Isaak, pour éviter de penser à tout cela.


- Il... Il est où? demanda Nathan. Où as-tu enterré Isaak?


NON. Il n'avait pas plus le droit de dire son nom tout haut! Ses larmes coulaient à flots sur ses joues, soudainement, il cacha son visage dans ses mains et éclata en sanglots. Je me branchai sur son esprit et vis ses pensées. Depuis les efforts de la Reine de tuer son frère ou son enfant, il pensait que cette dernière avait provoqué ma fausse couche. Ce qui était faux. Même si j'étais d'accord pour la chasser d'Émeraude, je n'allais pas l'accuser de quelque chose qui était ma faute.


- Jessa... Je crois être capable de nous ramener Isaak, dit-il.


Son regard brun se releva sur moi. Il devait voir à quel point cela m'étonnait et m'effrayait. Je n'allais pas lui permettre de jouer avec des forces qu'il ne connaissait pas. Mon regard se remplit de larmes, Isaak était mort et je commençais à peine à me remettre de son absence. Je secouai la tête, avant de repousser Nathan, me relevant pour lui tourner le dos.


- Non, tu n'as pas le droit de jouer avec la nature de la vie, dis-je au travers de mes pleurs. On nous a appris cela dès le début de nos cours avec Emyl.


Je me retournai vers lui. Mes yeux rougis de rage et de peine.


- Pourquoi n'es-tu pas resté avec moi?! criai-je. Pourquoi m'as-tu laissé tomber? N'étais-je pas assez bien pour toi?


Débordant de rage, je repris mon épée que j'avais échappé au sol, plus tôt. Je me remis à frapper le mannequin avec force. Je m'effondrai au bout de quelques minutes, sanglotant encore plus fort. Je ramenai mes genoux contre moi et cachai mon visage entre mes genoux. Je ne cessais de me revoir en train de tenir Isaak dans mes bras, il semblait dormir tellement paisiblement. Mais je ne ressentais plus d'énergie vitale dans son petit corps.


- Si tu me le ramène, murmurai-je. Je ne veux pas que tu sois son père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Sam 1 Déc - 16:41

Je ne savais pas pourquoi j'avais proposé quelque chose comme ça. Je savais que c'était possible, mais je ne savais pas si j'étais capable d'accomplir un tel exploit. Avec Melian à mes côtés, probablement. La magie du sang était quelque chose de très puissant chez les Elfes. En même temps, j'avais peur de ce que nous serions capables d'accomplir. Séparés, nous n'étions rien, mais ensemble, nous étions terrifiants. Et si je pouvais utiliser cette puissance pour ramener le fils de Jessamine, mon fils, alors je le ferais. Sans doute ma femme ne serait pas d'accord. Mais je n'allais pas lui en parler. Ce n'était pas son enfant à elle. Ça ne la concernait pas. Avais-je tord d'agir ainsi? Je ne le savais pas. Je savais seulement que je ne pouvais plus vivre avec cette douleur, tout ce que j'avais fait avant de devenir un mari aimant. Tous les gens que j'avais blessés. 


À ma plus grande surprise, Jessa se leva d'un bond, afin de se défaire de mon étreinte et me faire dos. Je savais bien que c'était une immense proposition, et je la sentais dans tous ses états. Respectueux, je la laissai réfléchir. 


« Non, tu n'as pas le droit de jouer avec la nature de la vie, pleura-t-elle alors. On nous a appris cela dès le début de nos cours avec Emyl. »


Elle avait raison. Mais je devais réparer mes erreurs. Si j'avais été auprès d'elle comme j'aurais été supposé, et non partout en train de baiser toutes les femmes, mon fils serait encore en vie, et Jessa serait heureuse. 


« Pourquoi n'es-tu pas resté avec moi? hurla subitement Jessamine, se retournant vers moi, le visage déformé par la haine. Pourquoi m'as-tu laissée tomber ? N'étais-je pas assez bien pour toi? »


J'avalai de travers. Elle avait raison. Tout ce qu'elle disait était vrai. Et j'avais honte de mon comportement. J'aurais dû rester avec elle. Et ce n'était pas elle qui n'était pas assez bien pour moi, mais bien le contraire. Je ne la méritais pas. Incapable de dire quoi que ce soit, je regardai Jessa se défouler sur le mannequin de bois, jusqu'à ce que ses forces l'abandonnent et qu'elle s'écroule sous le poids de ses émotions. Je m'accroupis à ses côtés, attendant patiemment qu'elle parle. 


« Si tu me le ramènes, commença-t-elle au travers ses sanglots. Je ne veux pas que tu sois son père... »


Un coup de poignard dans le coeur m'aurait fait moins mal que ses paroles. J'étais son père. De toute façon, elle n'avait personne dans sa vie, et le petit aurait besoin d'une figure paternelle. Mais je respectais son choix. Je ne méritais pas d'élever ce fils que j'avais laissé mourir. Les larmes coulaient silencieusement sur mes joues alors que je caressais le dos de Jessa. 


« Ce n'est pas ce que je désire, avouais-je alors. Mais si c'est ce que toi tu veux, alors je vais respecter ton choix. »


Je me laissai tomber près d'elle, avant de la ramener contre ma poitrine pour pleurer avec elle. Malgré toute sa combativité, elle ne se défit pas de mon étreinte. Lentement, je sentis le lien magique qui nous unissait autrefois s'installer de nouveau entre nous. Il n'était pas fort, mais au moins il était présent. Je posai un baiser sur ses cheveux, avant de l'aider à se remettre sur pied. « Melian, j'ai besoin de toi, l'appelais-je dans mes pensées. Rejoins-moi dans la clairière près du saule, à l'ouest du château. »


C'était là qu'était mon petit bonhomme. Au pied de ce géant saule pleureur. Je venais de le voir dans l'esprit de Jessamine. Je croisai mes bracelets, et fis passer la jeune femme devant moi, avant de réapparaître dans la clairière. À mon plus grand étonnement, ma soeur était déjà là, les bras croisés contre sa poitrine. 


« Cette nuit, tu tiendras Isaak dans tes bras, lui soufflais-je. Et il sera bien vivant. »


Je lui souris avec tendresse. J'étais prêt à laisser ma vie pour ramener mon enfant des grandes plaines de lumière. J'allais tout réparer. Cependant, je ne savais pas à quel prix. 


HJ: On a changé d'endroit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Melian

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 24/06/2018

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Ven 21 Déc - 14:28

Je n'étais pas partie bien loin, encore, j'avais à peine mis les pieds au Royaume de Rubis. Je venais de fuir Émeraude et mon frère, qui semblait mieux aimer diriger la vie de sa soeur que son armé. Et surtout m'interdire de joindre les rangs de cette armée. Je n'aimais pas qu'on prenne des décisions sur ma vie pour moi, je détestais cela. J'avais donc pris mes affaires et j'étais partie par la grande porte devant tout le monde. J'étais venue ici pour être un Chevalier d'Émeraude, rien d'autre, on ne voulait pas de moi dans leur rang, j'allais partir.


Je marchais d'un bon pas, la tête haute. Je n'avais pas peur de grand chose et mes pouvoirs d'Enchanteresse me protégeaient. Je n'allais pas revoir Nathan, en fait, j'allais essayer de retrouver Kesley et notre papa. Lui voudrait de moi. Je serrai les dents en entendant la voix de mon grand frère dans mon esprit. Melian, disait-il. J'ai besoin de toi. Rejoins-moi dans la clairière près du saule à l'ouest du château. Tout mon corps me criait de ne pas y aller, de le laisser se débrouiller. Mais on abandonne jamais sa famille si elle a besoin de nous, me disait ma mère. Et il fallait croire qu'elle m'avait bien lavé le cerveau. Je localisai le cercle de pierres le plus proche, sachant qu'un autre se trouvait près de l'endroit que me parlait Nathan.


Après quelques longues minutes de marche, j'entrai entre les immenses pierres et me dirigeait vers la plus grosse, sans m'arrêter. Je la traversai et arrivait exactement dans le rond que je voulais. J'étendis mes sens magiques et sentis Nathan et une femme non loin. Une femme qui n'était pas son épouse. Je me dirigeai vers l'endroit où ils se trouvaient, avant d'arriver derrière eux. Je croisai les bras contre ma poitrine, fronçai les sourcils.


- Qu'est-ce que tu veux Nathan? demandai-je. As-tu changé d'avis pour me faire intégrer vos rangs?


Mon frère et sa compagne se retournèrent vers moi. Je reconnus la Chevalière Jessamine, une femme passablement désagréable. N'étant ni une Chevalière ou une simple paysanne, je la sondai. C'était impoli, mais je ne la connaissais pas et je ne connaissais pas ses intentions. Je sentis une profonde tristesse et un amour inconditionnel pour Nat.


- Je présume que non, dis-je. Que puis-je pour toi?




hj on est dans la clairière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   Mar 25 Déc - 14:58

Pour la première fois de ma vie, je ne me sentais pas moi-même. J'avais l'impression que j'étais en train de virer complètement fou, par la faute de Mylena. Elle jouait dans ma tête. C'était ce qu'elle voulait, et elle le faisait très bien. Mais je voulais protéger les miens à tout prix. Ça me rendait malade. Jamais je n'aurais cru un jour vouloir jouer avec les forces nécromanciennes, mais j'en étais rendu là. Et personne ne m'arrêterait. Pas même ma femme. Et si ma soeur refusait de m'aider, alors je le ferais seul. Ou je demanderait à Kesley. Il n'était peut-être pas un Elfe, mais il était très puissant, et la magie du sang restait quelque chose de très puissant. 


« Qu'est-ce que tu veux Nathan ? me cracha Melian d'un ton neutre. As-tu changé d'avis pour me faire intégrer vos rangs ? »


Je déglutis avec difficulté. Ce serait son prix, c'était évident. Mais j'avais tellement peur que la reine tente de s'en prendre à elle aussi. Il fallait qu'elle me comprenne, mais elle ne voulait rien entendre. Elle ne comprenait pas tous les dangers que recelait Enkidiev. Si la paix régnait sur Osantalt, c'était le chaos sur notre continent. Je ne répondis rien, me contentant de la fixer. Je sentis son examen magique sur Jessamine. 


« Je présume que non, ajouta-t-elle sur le même ton. Que puis-je pour toi? »


Je poussai un petit soupir nerveux, alors que je glissais ma main dans celle de Jessa pour franchir la distance qui nous séparait de Melian. Je ne savais pas comment lui dire ce que je voulais. En fait, j'étais surpris qu'elle n'ait même pas tenté de le lire dans mes pensées. Faisait-elle cela pour se donner des chances d'intégrer l'Ordre ? J'avais promis à ma mère que rien n'arriverait à ma petite soeur. Je respectais toujours ma parole. Par contre, j'en voulais toujours à ma mère de m'avoir envoyé sur Enkidiev. J'adorais mon continent, mon père et la vie que j'avais ici, mais je ne comprenais pas comment une mère pouvait abandonner son fils de cinq ans. Elle aurait dû traverser avec nous. 


« Je sais qu'il est interdit pour les enchanteresses de faire cela, commençais-je d'un ton que je voulais doux. Mais je sais aussi que tu ne fais rien comme les autres enchanteresses. J'ai besoin de ton aide pour accéder à la nécromancie. Seul, je ne peux y arriver, mais avec ton sang, mon sang, nous le pouvons. »


Le visage de ma soeur restait neutre. Je me demandais si elle avait déjà osé jouer avec ces forces afin de narguer notre mère. Clairement, la nécromancie ne faisait pas peur à Melian. 


« Au pied de ce saule est enterré le fils de Jessamine, mon fils, ajoutais-je. Il est mort né. Je veux le ramener. »


Silence total de la part de ma soeur. Je me permis de la sonder. Elle voulait quelque chose en échange de sa collaboration. Elle voulait faire partie de l'Ordre. Je le savais bien que ce serait son prix. Mais elle avait déjà 21 ans, elle n'avait jamais manié d'armes de sa vie.


« Acceptes-tu de m'aider ? demandais-je à brûle-pourpoint. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis désolé... | PV Jessamine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis désolé... | PV Jessamine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Désolée...
» SYSIS • J'suis désolée c'était pas fait exprès !
» Combat, amitié, le tout casé sur l'île volcanique, ça donne quoi...?
» "Je suis désolé " [ Juliet & John ]
» Tout ce que tu crois savoir, n'est rien de plus que le fruit de ton imagination, une joyeuse illusion.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume d'Émeraude :: Château :: Les jardins-
Sauter vers: