Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Renaissance (Nathan et Jessamine)

Aller en bas 
AuteurMessage
Melian
Enchanteresse
Melian

Messages : 11
Date d'inscription : 24/06/2018

Renaissance (Nathan et Jessamine) Empty
MessageSujet: Renaissance (Nathan et Jessamine)   Renaissance (Nathan et Jessamine) Icon_minitimeVen 21 Déc - 14:27

Je n'étais pas partie bien loin, encore, j'avais à peine mis les pieds au Royaume de Rubis. Je venais de fuir Émeraude et mon frère, qui semblait mieux aimer diriger la vie de sa soeur que son armé. Et surtout m'interdire de joindre les rangs de cette armée. Je n'aimais pas qu'on prenne des décisions sur ma vie pour moi, je détestais cela. J'avais donc pris mes affaires et j'étais partie par la grande porte devant tout le monde. J'étais venue ici pour être un Chevalier d'Émeraude, rien d'autre, on ne voulait pas de moi dans leur rang, j'allais partir.


Je marchais d'un bon pas, la tête haute. Je n'avais pas peur de grand chose et mes pouvoirs d'Enchanteresse me protégeaient. Je n'allais pas revoir Nathan, en fait, j'allais essayer de retrouver Kesley et notre papa. Lui voudrait de moi. Je serrai les dents en entendant la voix de mon grand frère dans mon esprit. Melian, disait-il. J'ai besoin de toi. Rejoins-moi dans la clairière près du saule à l'ouest du château. Tout mon corps me criait de ne pas y aller, de le laisser se débrouiller. Mais on abandonne jamais sa famille si elle a besoin de nous, me disait ma mère. Et il fallait croire qu'elle m'avait bien lavé le cerveau. Je localisai le cercle de pierres le plus proche, sachant qu'un autre se trouvait près de l'endroit que me parlait Nathan.


Après quelques longues minutes de marche, j'entrai entre les immenses pierres et me dirigeait vers la plus grosse, sans m'arrêter. Je la traversai et arrivait exactement dans le rond que je voulais. J'étendis mes sens magiques et sentis Nathan et une femme non loin. Une femme qui n'était pas son épouse. Je me dirigeai vers l'endroit où ils se trouvaient, avant d'arriver derrière eux. Je croisai les bras contre ma poitrine, fronçai les sourcils.


- Qu'est-ce que tu veux Nathan? demandai-je. As-tu changé d'avis pour me faire intégrer vos rangs?


Mon frère et sa compagne se retournèrent vers moi. Je reconnus la Chevalière Jessamine, une femme passablement désagréable. N'étant ni une Chevalière ou une simple paysanne, je la sondai. C'était impoli, mais je ne la connaissais pas et je ne connaissais pas ses intentions. Je sentis une profonde tristesse et un amour inconditionnel pour Nat.


- Je présume que non, dis-je. Que puis-je pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
Nathan

Messages : 50
Date d'inscription : 12/04/2016

Renaissance (Nathan et Jessamine) Empty
MessageSujet: Re: Renaissance (Nathan et Jessamine)   Renaissance (Nathan et Jessamine) Icon_minitimeMer 2 Jan - 18:29

Pour la première fois de ma vie, je ne me sentais pas moi-même. J'avais l'impression que j'étais en train de virer complètement fou, par la faute de Mylena. Elle jouait dans ma tête. C'était ce qu'elle voulait, et elle le faisait très bien. Mais je voulais protéger les miens à tout prix. Ça me rendait malade. Jamais je n'aurais cru un jour vouloir jouer avec les forces nécromanciennes, mais j'en étais rendu là. Et personne ne m'arrêterait. Pas même ma femme. Et si ma soeur refusait de m'aider, alors je le ferais seul. Ou je demanderait à Kesley. Il n'était peut-être pas un Elfe, mais il était très puissant, et la magie du sang restait quelque chose de très puissant. 


« Qu'est-ce que tu veux Nathan ? me cracha Melian d'un ton neutre. As-tu changé d'avis pour me faire intégrer vos rangs ? »


Je déglutis avec difficulté. Ce serait son prix, c'était évident. Mais j'avais tellement peur que la reine tente de s'en prendre à elle aussi. Il fallait qu'elle me comprenne, mais elle ne voulait rien entendre. Elle ne comprenait pas tous les dangers que recelait Enkidiev. Si la paix régnait sur Osantalt, c'était le chaos sur notre continent. Je ne répondis rien, me contentant de la fixer. Je sentis son examen magique sur Jessamine. 


« Je présume que non, ajouta-t-elle sur le même ton. Que puis-je pour toi? »


Je poussai un petit soupir nerveux, alors que je glissais ma main dans celle de Jessa pour franchir la distance qui nous séparait de Melian. Je ne savais pas comment lui dire ce que je voulais. En fait, j'étais surpris qu'elle n'ait même pas tenté de le lire dans mes pensées. Faisait-elle cela pour se donner des chances d'intégrer l'Ordre ? J'avais promis à ma mère que rien n'arriverait à ma petite soeur. Je respectais toujours ma parole. Par contre, j'en voulais toujours à ma mère de m'avoir envoyé sur Enkidiev. J'adorais mon continent, mon père et la vie que j'avais ici, mais je ne comprenais pas comment une mère pouvait abandonner son fils de cinq ans. Elle aurait dû traverser avec nous. 


« Je sais qu'il est interdit pour les enchanteresses de faire cela, commençais-je d'un ton que je voulais doux. Mais je sais aussi que tu ne fais rien comme les autres enchanteresses. J'ai besoin de ton aide pour accéder à la nécromancie. Seul, je ne peux y arriver, mais avec ton sang, mon sang, nous le pouvons. »


Le visage de ma soeur restait neutre. Je me demandais si elle avait déjà osé jouer avec ces forces afin de narguer notre mère. Clairement, la nécromancie ne faisait pas peur à Melian. 


« Au pied de ce saule est enterré le fils de Jessamine, mon fils, ajoutais-je. Il est mort né. Je veux le ramener. »


Silence total de la part de ma soeur. Je me permis de la sonder. Elle voulait quelque chose en échange de sa collaboration. Elle voulait faire partie de l'Ordre. Je le savais bien que ce serait son prix. Mais elle avait déjà 21 ans, elle n'avait jamais manié d'armes de sa vie.


« Acceptes-tu de m'aider ? demandais-je à brûle-pourpoint. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Jessamine
Chevalier d'Émeraude
Jessamine

Messages : 10
Date d'inscription : 20/04/2016

Renaissance (Nathan et Jessamine) Empty
MessageSujet: Re: Renaissance (Nathan et Jessamine)   Renaissance (Nathan et Jessamine) Icon_minitimeMer 13 Fév - 22:51

Je me laissai entraîner par Nathan, vers la forêt. Comme si il avait décidé pour moi, j'avais accepté, en espérant qu'il ne passe pas à l'action tout de suite. Je pensais que si j'accepterais, il retournerait vers son épouse et son bébé. Mais non, il m'entraînait vers l'endroit exact où j'avais enterré mon petit Isaak. Soudainement, je ne savais plus ce que je voulais. Est-ce que les Dieux se retourneraient contre nous? Est-ce que mon enfant reviendrait avec la même pureté ?


Nous arrivâmes dans une clairière, devant le saule qui tombait vers l'endroit où mon enfant se trouvait. Je me revoyais avec son petit corps inerte dans mes bras, ma paume allumée afin d'essayer de lui donner la vie, mais rien, pas un pleur ou un cri ne sortit de sa petite bouche. Ma main dans celle de mon Chef, je fixais la petite pierre. Je sentais mes yeux me piquer. Je retins mes larmes, car je sentis une présence dans notre dos, une femme. Une voix demanda à Nathan ce qu'il voulait.


Nous nous retournâmes vers une jeune femme magnifique. Hybride, elfe et humaine, comme Nathan. Elle lui ressemblait, elle avait le même air volontaire et mystérieux. Je sentis mon regard sur moi, avant de sentir son examen magique de ma personne. Même si c'était terriblement impoli et qu'elle méritait une leçon, je la laissai faire.


- Que puis-je faire pour toi? demanda-t-elle platement.


La main de Nathan, que j'avais lâché, reprit la mienne. Il m'entraîna vers la belle hybride, qui nous regardait avec un regard sévère. Je sentais le malaise de mon ancien amant. Je voulais lui dire de tout oublier, que c'était impossible. Voire même que je ne voulais pas, pour ne pas mettre de tension entre les deux hybrides. Pour une fois, je ne pensais pas à ma personne.


- Je sais qu'il est interdit pour les Enchanteresses de faire cela, dit mon frère d'arme. Mais je sais aussi que tu ne fais rien comme les autres enchanteresses. J'ai besoin de ton aide pour accéder à la nécromancie. Seul, je ne peux y arriver, mais avec ton sang, mon sang, nous le pouvons.


La femme écoutait sans rien dire. Je voyais le conflit dans ses yeux. Elle savait très bien ce dont Nathan parlait et on pouvait facilement voir qu'elle avait pratiqué cette magie. Mon fils aurait-il voulu que l'on se fasse autant de trouble pour lui? Aurait-il voulu que je sois triste aussi longtemps? Je ne voulais pas être triste, mais je ne savais plus comment vivre avec son absence.


- Au pied de ce saule est enterré le fils de Jessamine, mon fils, dit Nathan. Il est mort né. Je veux le ramener.


Même le vent avait cessé de souffler. Le silence était très lourd. Des larmes se mirent à couler sur mes joues. Son fils. Non, mon fils. Isaak était mon fils et celui de personne d'autre. Nathan avait ignoré tout de sa conception, parce qu'il avait changé d'amante. Isaak avait été mon centre du monde, jusqu'à sa naissance et sa mort.


- Acceptes-tu de m'aider? demanda mon Chef.


Je lâchai sa main, avant d'essuyer mes larmes maladroitement. Je refusais que Nathan soit son père, car il m’enlèverait Isaak. Par son ascendance, si mon fils était vivant, Nathan aurait voulu co-parenter. Non. Mon fils était le mien et Nathan n'était qu'un géniteur.


- Non, dis-je, en me retournant vers Nathan. Il n'est pas ton fils, il est mien. C'est mon sang que l'on utilisera ou je refuse qu'il revienne. Je refuse que tu te l'approprie.


Je reniflai bruyamment. Je savais que je venais de blesser Nathan, j'étais blessante. Mais il avait une famille, il avait une femme parfaite et elle attendait une petite fille probablement parfaite. Je n'avais rien, ni personne. J'avais tenté de tendre une main amie à Nella, qui me l'avait refusé. J'étais probablement la plus haïe des Chevaliers, même Arya était plus aimée que moi. Je secouai la tête, avant d'aller m'asseoir contre le petit rocher, sous lequel mon fils reposait. Je cachai mon visage dans mes genoux, que j'avais ramener contre ma poitrine. J'éclatai en sanglots amers.


- Navrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan
Fondateur et admin | Chef des Chevaliers d'Émeraude
Nathan

Messages : 50
Date d'inscription : 12/04/2016

Renaissance (Nathan et Jessamine) Empty
MessageSujet: Re: Renaissance (Nathan et Jessamine)   Renaissance (Nathan et Jessamine) Icon_minitimeLun 18 Fév - 16:33

Ce que je faisais, c'était pour Jessamine, et non pour moi. Mais lorsqu'elle retira brusquement sa main de la mienne, je sus qu'elle ne le comprenait pas. Si j'avais été égoïste par le passé, je ne l'étais plus. J'avais grandement changé, et ma chevalière refusait de le voir. Elle ne faisait que me voir comme son ennemi, plutôt que de me voir comme son Chef et son allié. Mon précieux Ordre de chevalerie était en train de se morceler, et rien de ce que je ne faisais était bien. Je ne faisais qu'empirer les choses. Je ne savais plus où donner de la tête. Je devais me réconcilier avec tellement de gens, qui se faisaient une opinion de moi sur les mensonges de Mylena. Je ne savais même pas si c'était possible. Heureusement, je pouvais rayer Arya de ma liste, car elle s'était enfin mise en couple avec Tristan. Et comme Tristan était désormais contre sa mère, Arya se rangeait derrière lui. Mon plus gros problème restait Jessa. 


« Non, pesta-t-elle alors, se tournant vers moi. Il n'est pas ton fils, il est mien. C'est mon sang que l'on utilisera ou je refuse qu'il revienne. Je refuse que tu te l'appropries. »


Je haussai un sourcil. Je ne voulais pas m'approprier un enfant. Il avait deux parents après tout, et j'étais son père. Elle ne pouvait pas me refuser la paternité d'un enfant que je verrais à tous les jours au château. Je la regardai aller s'asseoir sur un petit rocher, avant qu'elle n'éclate en sanglots amers. 


« Navrée... »


Non. Elle n'était pas navrée. C'était elle, l'égoïste. Et moi j'avais ça dans mes rangs. Je n'arrivais pas à y croire. Comment avait-on pu en arriver là ? Mon regard se posa alors sur ma soeur, qui semblait sceptique. Lentement, je sentais la colère me gagner. C'était plutôt rare que ça arrivait, mais lorsque ça arrivait, ce n'était pas beau du tout. En fait, les seules personnes qui m'avaient vu dans cet état, outre mes parents, c'était Aliénor et Aden. Ils n'étaient pas mes lieutenants pour rien. Ils étaient les seuls capables de m'arrêter lorsque ça arrivait. 


« NAVRÉE ? hurlais-je, dardant mon regard sur Jessamine. JE T'AI FAIT CET ENFANT AVEC AMOUR ET PASSION ! ET TU CROIS POUVOIR ME LE PARADER SOUS LE NEZ SANS QUE JE PUISSE ÊTRE SON PÈRE ? »


Noir. Je voyais noir. Sans m'en rendre compte, j'avais dégainé mon épée, et je m'avançais dangereusement vers ma Chevalière. Je sentis un vent magique tenter de me propulser, mais je le retournai vers sa créatrice, qui se retrouva à l'autre bout de la clairière, Melian. Jessamine avait bondi sur ses deux pieds, prête à se défendre. Elle n'avait absolument aucune chance contre moi. 


Chevaliers, ici Annabelle. J'ai récupéré mon corps, mais je suis prisonnière de l'Empereur. Mon temps est compté.


Je me figeai net, sentant la colère descendre d'un coup en moi. Anna... Je n'avais pas entendu sa voix depuis des lustres. Je sentais son énergie se connecter de nouveau à moi. Heureusement, Annabelle et Jessamine avaient été des amies, sinon elle en aurait profité pour m'attaquer. Je me contentai d'aller chercher le corps inanimé de ma petite soeur, avant de croiser mes bracelets et laisser Jessamine passer. Je la suivis dans le tourbillon, apparaissant dans le hall. Déjà, plusieurs Chevaliers s'étaient réunis, et un silence de mort régnait dans le pièce. Je couchai ma soeur sur la table, et Adalyne se précipita sur elle pour la réanimer. Mon regard se posa alors sur Alaric et Nella. Ils semblaient plus que nerveux, et je les comprenais. Alaric était marié à Annabelle, et non à Nella, même si elle était très enceinte de lui. Je croyais que ma soeur d'armes était morte. Je l'avais vue mourir. Certaines rumeurs couraient qu'elle était rendue du côté du mal, mais je ne l'avais jamais cru. Pas une personne douce comme Annabelle. Je m'en voulais terriblement. Depuis toutes ces années, elle souffrait...


« Notre soeur est en danger, dis-je d'un ton que je tentais calme, même si je sentais toujours la colère me consumer. Trois d'entre vous m'accompagneront, alors que les autres iront patrouiller les côtes afin de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une ruse de l'ennemi. Qui souhaite venir avec moi? »


HJ/ Post fini, on se retrouve dans le hall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enkidiev-chevaliers.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




Renaissance (Nathan et Jessamine) Empty
MessageSujet: Re: Renaissance (Nathan et Jessamine)   Renaissance (Nathan et Jessamine) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance (Nathan et Jessamine)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
» Nathan Rosier
» Dear God ... [Nathan A. Baker]
» (M) NATHAN OWENS
» floriam's cave boss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume d'Émeraude :: Forêts-
Sauter vers: