Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Mon tendre amour... | PV Adam

Aller en bas 
AuteurMessage
Massilia
Servante
Massilia

Messages : 5
Date d'inscription : 17/12/2018

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeDim 20 Jan - 14:38

« Massilia, ma chérie, réveille-toi ! »


Je gémis doucement, avant de me relever en position assise dans mon lit. Ma chambre baignait toujours dans la pénombre. Du moins, jusqu'à ce que quelqu'un écarte les rideaux. Le soleil se levait ! Je me levai d'un bond, les yeux remplis d'étoiles, pour me rendre jusqu'à ma fenêtre. Je contournai la personne qui s'y tenait déjà, pour me glisser devant elle et ainsi admirer les rayons du soleil. Rien n'était plus beau que le soleil et les étoiles. Malheureusement, on m'interdisait de regarder les étoiles. On me disait que c'était dangereux de sortir la nuit. Mais moi, je voulais les attraper, les étoiles ! 


« Habille-toi, me dit tendrement la personne derrière moi. Aujourd'hui est un jour spécial. J'ai sorti ta plus belle robe. »


Je me retournai spontanément, le visage souriant. Lorsque la reine sortait ma plus belle robe, c'était parce qu'il y avait des fêtes, ou des inconnus et que je pouvais m'amuser toute la journée. Comme une mère le ferait avec son enfant, Sa Majesté m'aida à retirer ma nuisette pour m'attirer dans la salle de bains des femmes. Habituellement, Lexa venait nous rejoindre, mais je ne savais pas elle était où. En fait, je croyais qu'elle jouait à cache-cache depuis un petit moment déjà. Je la cherchais dans tous les recoins du château, mais comme elle était meilleure que moi à ce jeu, j'étais incapable de la trouver. Avec une patience qui m'était totalement inconnue, la reine lava ma longue chevelure, alors que je me prélassais dans l'eau. Puis, elle sécha mes cheveux à l'aide d'une douce étoffe, avant de m'aider à revêtir ma belle robe lilas. Ma préférée. Elle était fait d'une magnifique soie de Jade. Le buste était légèrement décolleté, alors que le tout était ceintré à la taille. Puis, elle descendait droitement en plusieurs voiles, avant de s'ouvrir sur ma jambe du côté droit, à la mi cuisse. De petite bretelles la tenaient sur mes épaules, puisque le dos était ouvert jusqu'en son bas. Patiemment, Sa Majesté coiffa mes cheveux en une haute queue de cheval, afin que je ne les coince pas quelque part, qu'elle disait en riant. Je ne comprenais pas vraiment. 


Une fois que je fus toute prête, je suivis la mère de mon meilleur ami jusqu'à la salle de diner. Je paniquai lorsqu'elle m'y laissa seule. Je poussai un petit cri aiguë de désespoir. 


« Massi ? entendis-je à l'autre bout de la pièce. »


Je me retournai vivement, et affichai mon plus beau sourire lorsque je vis Adam. Mon meilleur ami. 


« ADAM! hurlais-je en oubliant ma terreur quelques instants plus tôt. »


Je courus à la rencontre de mon ami, avant de me jeter dans ses bras, ne me rendant pas du tout compte que ma position de petit koala révélait l'une de mes fesses. J'entendais les soldats rire. Sans doute avaient-ils vu des papillons ? C'était très drôle des papillons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Prince Héritier de Turquoise
Adam

Messages : 5
Date d'inscription : 06/07/2017

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeDim 27 Jan - 12:35

Depuis le départ de Lexa, départ exigé par mon père, je me sentais incroyablement seul. Ma petite soeur adoptive était ma meilleure amie, je l'avais toujours protégé contre les agissements de horrible père. Alors que lui mettait la pression pour que je devienne un roi dur comme lui, je préférais le calme et la bonté de ma mère. C'était en fait comme elle que je voulais régner avec justice et bonté.


Ma seule compagne était Massi, qui elle aussi s'ennuyait de la présence de Lexa. Lex avait toujours été bonne et douce envers notre amie d'enfance. Massi qui était la plus vive d'esprit de nous trois était maintenant un brin handicappée, ce qui m'avait fait bien de la peine. Il y a un temps, on aurait accepté notre union, maintenant, cela m'était interdit... Elle ne pourrait même pas être ma maîtresse. Malgré tout, je ne pouvais me résoudre à l'obliger à partir.


Aujourd'hui était jour de fête, les fêtes de Parandar. Chaque Royaume décorait sa cour de fleurs, les habitants étaient invités à festoyer avec leur royaux. Lexa accompagnait toujours Massi, afin que je paraisse bien aux yeux de notre père. Maintenant, qu'il ne sortait plus de sa chambre à cause de la réaction que Lex avait eu après qu'il l'ait attaqué, j'en avais rien à faire de bien paraître. J'avais donc demandé à ma mère d'aller aider Massilia à se préparer pour la fête. Je finis par revêtir une tunique bleu-grise, par-dessus mes pantalons noirs et mes bottes. Je ne portais qu'une bague d'or au petit doigt gauche signifiant mon rang. Je descendis dans le Hall de la grande maison royale, afin d'attendre l'arrivée de la jeune femme que j'aimais.


Quelques longues minutes plus tard, la porte de la salle à dîner s'ouvrit sur Massi vêtue d'une belle robe lilas. Elle ne me vit pas, alors que je me cachais derrière une colonne. Ma mère ferma les portes derrière mon amie d'enfance, qui se mit à paniquer, je sortis de ma cachette.


- Massi? dis-je de ma voix douce.


Massilia se retourna vers moi, son visage d'ange s'illumina du plus beau sourire. Ses yeux brillaient de joie.


- ADAM! s'écria ma belle amie.


Massi se lança vers moi, avant de sauter dans mes bras, enroulant ses jambes autour de ma taille. Mes mains se posèrent sous ses cuisses, pour l'empêcher de tomber. Les deux soldats surveillant la salle se mirent à rire devant la fesse dénudée de mon amie. Je la posai tendrement au sol, avant de m'avancer vers celui qui avait entamé le rire en pointant le derrière de mon amie.


- Vous trouvez drôle de rire de la faiblesse d'un autre? demandai-je d'un ton dur.


L'homme baissa les yeux. Personne n'avait le droit de rire de Massi, qui avait perdu son esprit, par ma faute. C'était la jument que je lui avais donné qui l'avait blessée. Massi était ainsi par ma faute. Et elle ne s'en rendait point compte. Malgré mes efforts de guérison, je n'avais jamais réussi à ramener son esprit. Je me retournai vers une Massi toute piteuse, de petites larmes perlaient aux coins de ses yeux. Je m'avançai vers elle, avant d'encadrer son petit visage de mes larges mains, avant de poser mon front contre le sien. Je lui lançai une forte vague d'amour.


- Tu veux une surprise? demandai-je.


Je sortis une magnifique fleur blanche de derrière mon dos et la piquai doucement dans le noeud de sa queue de cheval. Je fis signe aux gardes de sortir, ils m'obéirent. J'attirai Massi contre moi, avant de poser un petit bisous sur son front. Ma main se glissa dans la sienne.


- Tu viens? demandai-je enjoué. On va aller danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massilia
Servante
Massilia

Messages : 5
Date d'inscription : 17/12/2018

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeMer 13 Fév - 15:04

Je tentai de rester attachée à Adam, mais il me déposa. Toute petite et menue comparativement à lui, je n'eus d'autre choix que de poser mes petits pieds au sol. Il marcha vers l'un des soldats, se redressant de toute sa stature. Je poussai un petit cri aiguë. Mon ami me faisait peur lorsqu'il agissait de la sorte. Même si je savais que ce n'était pas contre moi, je n'aimais pas cela. Je sentis les larmes monter dans mes yeux. Il avait droit d'aimer les papillons, ce pauvre soldat ! 


« Vous trouvez drôle de rire de la faiblesse d'un autre ? clama Adam. »


Il avait ri de la faiblesse du papillon? Je fis une petite baboune, incapable de lutter contre mes larmes. Pourquoi Adam parlait-il aussi fort à un autre ? Je reniflai un peu, alors que mon ami se retournait vers moi. Ses larges mains se saisirent de mon visage, alors qu'il posait son front contre le mien. Je ne comprenais pas pourquoi il faisait cela, mais il le faisait souvent. En fait, je trouvais ça drôle. 


« Tu veux une surprise ? me demanda doucement Adam. »


Dans mes yeux apparurent de millions d'étoiles. J'adorais tellement les surprises ! Je souris de toutes mes dents lorsqu'il dévoila une petite fleur blanche, pour la piquer dans mes cheveux. Je trépignais sur place. Était-ce la fête des fleurs ? Était-ce aujourd'hui? Je ne m'en souvenais jamais, mais j'aimais bien lorsque c'était la fête des fleurs parce que Adam m'en donnait toujours une pour mes cheveux et que je pouvais mettre ma robe lilas. C'était ma préférée ! 


Adam me serra contre lui, alors que j'essayais d'aller toucher la petite fleur dans mes cheveux. Je me retenais de sauter sur place tellement j'étais excitée. Les lèvres de mon ami vinrent chatouiller mon front tandis qu'il glissait sa main dans la mienne. LES FLEUUUUUUUUUUUURS ! Les papillons aimaient les fleurs donc Massi les aimait aussi !


« Tu viens ? me demanda Adam. On va aller danser. »


Je hochai vivement la tête de haut en bas, faisant bouger ma haute queue de cheval. Mes yeux brillaient de joie et d'excitation. Je serrai la main d'Adam dans la mienne, tandis que je le tirais vers l'extérieur. Je tirai de toutes mes forces, mais il ne bougeait pas d'un poil. Je lâchai sa main et fis le tour de son corps, pour aller pousser dans son dos. J'éclatai de rire, avant de sauter sur son dos. 


« On y vaaaaaaaaaaa ! m'exclamais-je d'une voix aiguë. »


Il me transporta ainsi jusqu'à la porte principale, où il me déposa. Je comprenais qu'Adam était quelqu'un d'important et qu'il ne pouvait pas toujours faire ce qu'il voulait, même si je ne saisissais pas pourquoi. Je m'accrochai donc à son bras, comme je devais toujours le faire lorsque nous étions devant cette porte. Quelqu'un l'ouvrit de l'extérieur, et je poussai un cri d'extase devant toutes les fleurs au sol. De chaque côté de l'allée se trouvait pleins de gens, qui lançait des fleurs alors que nous marchions jusqu'à l'endroit où se tenait la fête. Déjà, de la musique jouait et je pouvais sentir toutes les bonnes odeurs. 


« Je veux ma chanson préférée Adam s'iiiil-vouuuuus-plaaaaaaît ! lui dis-je en sautillant, toujours accrochée après lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Prince Héritier de Turquoise
Adam

Messages : 5
Date d'inscription : 06/07/2017

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeDim 24 Fév - 12:21

Si avant son accident, Massi et moi étions plus proches que de simples amis d'enfance, maintenant, je devais agir comme un paternel pour elle. Elle avait perdu toute notion d'amour ou compréhension de ses subtilités. Si je me surprenais à oublier sa situation et à revoir l'amour de ma vie, je devais me rappeler le nombre de gens qui avaient abusé de sa confiance et son innocence. Si tous les magiciens de ce continent n'avaient rien pu faire pour Massi, personne ne pourrait lui redonner son esprit vif.


Ses yeux bruns brillaient de joie et sa queue de cheval bougea de haut en bas, suivant son hochement de tête. Elle était plus que mignonne, comme un chaton. Rapidement, sa main agrippa la mienne et mon amie d'enfance se mit à tirer sur mon bras, je plantai mes pieds dans le plancher, un petit sourire moqueur sur mon visage. J'adorais la taquiner. Elle finit par arrêter de tirer sur mon bras. Massi finit par faire le tour de mon corps, avant de se mettre à pousser dans le bas de mon dos. Puis son petit rire cristallin emplit la pièce, alors que mon amie sautait sur mon dos.


- On y vaaaaaaa! lança Massilia.


Je me dirigeai lentement vers la porte principale, avant de la poser doucement au sol sur ses pieds. Si je me fichais de la plupart des convenances, je ne pourrais jamais faire complétement ce que je voulais. Parce que j'étais prince héritier, je ne pourrais jamais faire ce que je voulais vraiment faire. Lentement, Massi prit mon bras, alors que nous sortions dans la cour. En voyant l'apparence de la cour, garnie de fleurs plus colorées les unes que les autres, Massilia poussa un petit cri de joie. Je l'entraînai lentement vers l'endroit où la fête se passait, les musiciens jouaient une chanson rythmée, les cuisiniers avaient décidé de faire cuir un énorme méchoui.


- Je veux ma chanson préférée Adam s'iiiil-vouuuus-plaaaaaît! dit ma meilleure amie, en sautillant comme une puce.


Je me mis à rire doucement, avant de lui faire un clin d'oeil. Bien sûr que sa chanson préférée jouerait, j'avais parlé à nos musiciens, ces derniers adoraient Massilia. Massi était aimée par bien des gens, la plupart de ces personnes étaient des gens qui la connaissaient avant son accident. D'autres qui avaient abusé d'elle la connaissaient et lui en voulaient d'être aussi précieuse à mes yeux. Je posai un bisous sur le front de Massi. Je me retournai vers les musiciens, alors ces derniers commençaient à jouer une douce balade. Je tendis une main vers mon amie, vers la femme que je voulais épouser.


- Tu voulais ta chanson préférée? demandai-je avec un petit sourire.


Doucement ma main prit la sienne et la fis tournoyer. Toujours aussi doucement, je commençai à danser avec Massi, la tenant contre moi, afin qu'elle ne trébuche pas. Mon regard se perdit au-dessus de sa tête, alors que je pensais à Lexa. Lex adorait la fête des fleurs, car elle avait le château à elle-seule. Mon père refusait qu'elle sorte, mais elle préférait être à l'intérieur et nous observer. Lex me manquait plus que tout, parce que je n'avais simplement pas pu l'aider.


- Tu crois que Lexa aurait aimé danser avec nous? demandai-je à Massi.


Nous faisions comme si elle était encore avec nous. Si Massi apprenait ou se rendait compte de l'absence de son autre amie d'enfance, nous ne savions pas comment la pauvre réagirait. Nous disions qu'elle était fatiguée ou qu'elle jouait à cache-cache. Alors que je faisais tournoyer doucement mon amie, la chanson tirait à sa fin. Je la renversai dans mes bras, avant de la ramener contre moi.


- Tu as faim? demandai-je doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massilia
Servante
Massilia

Messages : 5
Date d'inscription : 17/12/2018

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeDim 24 Mar - 14:38

Je ne m'étais pas sentie excitée depuis si longtemps ! J'adorais danser, j'adorais les fêtes, j'adorais passer du temps avec Adam. Je ne comprenais pas toujours ce qui se passait autour de moi, et mon ami m'aidait. Je trépignais d'impatience, accrochée au bras du Prince. Tout le monde nous regardait, ce qui m'intimidait un peu. Ça ne prit que quelques instants avant que ma chanson préférée ne commence. Je continuais à trépigner sur place, tandis qu'Adam me tendait une main pour danser. Je souris de toutes mes dents.


« Tu voulais ta chanson préférée ? répéta-t-il avec un large sourire. »


Je hochai la tête de haut en bas, avant de me saisir de la main du prince. Lentement il me fit tourner avant de m'attirer contre son corps. Son bras me tenait fermement, tandis que je commençais à danser avec lui. Je laissai tomber ma tête contre ses pectoreaux, regardant les gens autour de nous. Je pouvais les voir parler en nous pointant du doigt. Je sentis des larmes piquer mes yeux. Je ne pouvais pas sortir du château sans entendre tous les murmures. Je ne comprenais pas pourquoi les gens faisaient cela. Je voyais tellement de haine dans leurs yeux, pourtant moi je les aimais... 


« Tu crois que Lexa aurait aimé danser avec nous? me demanda Adam, me sortant de mes pensées. »


Je chassai mes larmes de mes yeux, avant de relever mon regard sur mon ami. Lexa ne venait jamais danser avec nous, mais elle me disait qu'elle me regardait toujours et que j'étais très bonne. Me regardait-elle en ce moment? Je fixai alors le château, cherchant mon amie par les fenêtres, mais elles étaient trop loin pour que je puisse y apercevoir quoi que ce soit. Adam me renversa alors, et ma chanson prit fin. 


« Tu as faim? »


Je hochai vivement la tête, faisant rebondir ma queue de cheval. Je glissai ma main dans la sienne, afin de le tirer vers le méchoui. Mes yeux s'écarquillèrent de bonheur lorsque je vis du maïs grillé. Aussitôt, j'en pris quelques morceaux, pour les mettre dans la bouche de mon prince et manger les autres grains. 


« Massi ! lança une voix plus loin. »


Je me tournai, pour voir un cuisinier me tendre une part de gâteau blanc. Mon préféré ! Je couinai de bonheur, avant de courir jusqu'à lui et prendre le petit morceau. Je humai doucement son parfum, les yeux fermés. Je sentis une main caresser ma fesse, et je serrai les dents. 


« Si tu viens me rejoindre dans ma chambre ce soir, je vais te réserver pleins de parts, me chuchota-t-il au creux de l'oreille. »


Mes yeux s'illuminèrent, alors que j'acceptais son offre. J'allais pouvoir manger pleins de gâteaux après le couvre-feu ! Adam arriva alors à ma hauteur, et l'assiette quitta mes mains. Il la déposa brusquement contre la table, confrontant du regard Trevor, le cuisiner. Ce dernier le fixait avec un air de moquerie, les bras croisés contre sa poitrine. Mais que se passait-il ? 


« Pourquoi tu m'enlèves mon gâteau ? demandais-je alors d'une petite voix piteuse. 


- Ouais, pourquoi tu lui enlèves son gâteau? répliqua Trevor. »


Il me redonna l'assiette, avant de me faire un petit clin d'oeil. Je relevai ma tête vers Adam, mais il ne me regardait pas. En fait, il semblait furieux. Je baissai honteusement la tête, avant de déposer l'assiette sur la petite table. Sans doute les gâteaux étaient réservés à la famille royale et que je n'y avais pas droit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Prince Héritier de Turquoise
Adam

Messages : 5
Date d'inscription : 06/07/2017

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeMer 27 Mar - 0:03

Massi était tellement brillante, avant son accident, aujourd'hui, elle était naïve et sa douce nature l'empêchait de se méfier des gens. C'était pour cela que je la suivais moi-même ou que je la faisais suivre par Alma, ma servante personnelle ou Hector, mon majordome. Si le fait que les gens qui abusaient d'elle étaient considérés honnêtes par le peuple, je voyais ce qui se passait dans leurs têtes. Je me devais donc d'être le méchant dans tout cela, et faire de la peine à Massilia.


Ma compagne hocha vivement la tête, faisant rebondir sa haute queue de cheval. Sa petite main prit la mienne, alors que je me laissais tirer vers un alléchant méchoui. Mon amie d'enfance agrippa quelques rouleaux et en mis dans ma bouche, alors qu'elle en grignotait un autre.


- Massi! fit une voix que je connaissais trop.


Trevor, le cuisinier. Il était l'un des pires porcs. Massi se retourna vers lui, alors qu'il lui tendait une part de gâteau blanc, qu'elle agrippa avec hâte. Toute heureuse, elle huma le parfum du gâteau, je vis Trevor passer sa main sous la robe de Massi. Je me levai. Il se pencha vers l'oreille de ma meilleure amie, qui se mit à sourire à pleines dents. Son regard brillait, alors qu'elle hochait la tête. C'en était trop, je franchis la distance qui me séparait d'eux, alors que j'agrippais l'assiette et la posais durement sur la table. Pas grand monde osait se mesure à moi, mais ce connard de cuisinier me regardait avec moquerie. C'en était insultant.


- Pourquoi tu m'enlèves mon gâteau? demanda Massi, toute triste.


Mon coeur se serra. Pour te protéger, voulais-je lui dire. Mais elle ne comprendrait pas.


- Ouais, pourquoi tu lui enlèves son gâteau? cracha Trevor.


Ce dernier reprit l'assiette et la redonna à Massi, avec un clin d'oeil. Porc. Je sentis le petit poids du regard de Massi, mais je gardais mon regard sur Trevor. Je voyais une bosse dégueulasse dans son pantalon, alors qu'il regardait Massi. Cette dernière posa honteusement l'assiette sur la table. Je voyais le cuisinier presque saliver.


- Je lui enlèves ton gâteau, Trevor, parce que tu es cuisinier, pas pâtissier, répliquai-je. Tes gâteaux sont horribles. Je me penchai vers lui. Regarde la, incite la à réchauffer ta couche et tu ne verras pas la prochaine saison, cuisinier. Crois-moi, je sais à quoi tu pense et tu ne réussiras pas à t'en sortir.


Sur ces mots, je repoussai l'assiette vers lui, avant d'entraîner Massilia plus loin. Nous arrivâmes devant une longue table avec d'autres desserts et le vrai gâteau blanc qu'elle aimait. Celui d'Alma. Je lui coupai une grosse tranche, avant de lui mettre l'assiette dans les mains et piquai une fourchette dans l'éponge humide du gâteau. Je lui souris avec gentillesse. Je pris sa main, avant de l'emmener vers notre endroit préféré dans la grande cour, la fontaine. Je l'aidai à l'asseoir sur le rebord et la regardai se délecter du gâteau.


- Massi, dis-je, doucement. Trevor n'est pas un gentil monsieur, même si il te fait des belles promesses, il veut que tu aille dans son lit. Rappelle-toi, Massi, tu dois dormir dans ton lit. Si tu as besoins de quelque chose, tu viens me voir ou tu vas chez Alma et Hector.


Avec un sourire rassurant, j'essuyai un peu de glaçage qui traînait sur le coin de sa petite bouche avec mon pouce. Je léchai le peu de glaçage, avant de prendre un gobelet près de la fontaine et le remplir d'eau fraîche. Je lui tendis, avant de prendre l'assiette presque vide.


- Bois un peu d'eau, trop de sucre et tu as mal au ventre, dis-je avec un petit sourire.


Il était clair pour moi que je ne dormirais pas ce soir. Connaissant Massi et sa curiosité, elle essaierait probablement d'aller voir si Trevor disait vrai et lui donnerait du gâteau. Je redonnai l'assiette à mon amie. Un jour, je trouverais la personne pour guérir la femme que je voulais aimer. Une fois qu'elle aurait son esprit de nouveau, je l'épouserais. Je vis Trevor avancer vers nous, de côté, il semblait fou de rage. Je me levai et m'étirai de toute ma grandeur, je le dépassais de plus d'une tête.


- Trevor, que veux-tu? demandai-je. Je crois que Massi a assez mangé.


Je levai un bras devant mon amie d'enfance, l'empêchant de s'approcher du cuisinier. D'un simple coup d'oeil, les gardes autour de nous s'approchèrent de nous. Sans tirer leur épée de leur fourreau, ils surveillaient les gestes du paysans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massilia
Servante
Massilia

Messages : 5
Date d'inscription : 17/12/2018

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeDim 2 Juin - 14:06

Je gardai la tête basse, tandis qu'Adam rageait après le cuisinier. C'était de ma faute, tout cela. J'avais joint mes mains, légèrement nerveuse. Je n'avais pas voulu rendre la fête des fleurs désagréable. Je sentais de petites larmes perler au coin de mes yeux. J'avais toujours l'impression que je mettais Adam en colère. Je ne voulais pas le mettre en colère. Je ne faisais pas exprès. Je ne dis rien, tandis que mon ami m'attirait plus loin. Lorsque je relevai la tête, je vis que nous étions près de la grande table. Il y avait un énorme gâteau blanc et Adam m'en donna une grosse part. Mes yeux s'illuminèrent, alors que mon ami m'entraînait près de la fontaine. Je pris place sur le rebord avec son aide, avant de prendre une première bouchée du dessert.


« Massi, Trevor n'est pas un gentil Monsieur, même s'il te fait de belles promesses, il veut que tu ailles dans son lit, m'expliqua alors mon ami. Rappelle-toi, Massi, tu dois dormir dans ton lit. Si tu as besoin de quelque chose, tu viens me voir ou tu vas chez Alma et Hector. »


Je hochai doucement la tête de haut en bas, aillant eu le temps de terminer la part de gâteau pendant qu'il parlait. Avec tendresse, Adam enleva le glaçage près de ma bouche. Je le fixais avec mes grands yeux, avant d'accepter le gobelet d'eau qu'il me tendait. 


« Bois un peu d'eau, trop de sucre et tu as mal au ventre, me dit-il en rigolant. »


Je me saisis du verre à deux mains, avant de prendre une très grosse gorgée d'eau. Je m'amusais à balancer mes jambes au-dessus du sol, jusqu'à ce que je remarque que Trevor nous avait suivis. Et voilà. Adam était de nouveau en colère. Il s'était levé et il me faisait un peu peur. 


« Trevor, que veux-tu? demanda mon ami. Je crois que Massi a assez mangé. »


Je secouai négativement la tête. Je n'avais jamais assez mangé ! Il le savait pourtant ! Je voulus me lever, mais Adam mit son bras devant moi. J'écarquillai les yeux, alors que je voyais des soldats de la garde royale s'approcher. Je ramenai mes genoux contre ma poitrine, avant d'y cacher mon visage. Je ne voulais pas voir ce qui allait se passer. Lorsque les soldats étaient là, il y avait toujours de la violence et Massi n'aimait pas la violence. 


« Tu sais très bien qu'elle a pas assez mangé, dit Trevor. Un bon gros repas l'attend dans mon pantalon. »


J'entendis un bruit sourd, puis quelque chose casser. J'écarquillai les yeux. De la violence. J'espérais qu'Adam ne soit pas blessé, mais j'avais trop peur pour relever la tête. Je me sentais trembler de tout mon être. J'avais commencé à trembler et à gémir de peur. Quelqu'un m'aida alors à me relever. Je reconnus les mains douces d'Alma. Je me blottis contre sa poitrine généreuse, tandis qu'elle m'aidait à m'éloigner de tout cela. Je pouvais entendre Adam aboyer des ordres, mais je ne savais pas ce qu'il disait. Cependant, bien rapidement Trevor fut saisit par les gardes. Alma m'entraîna jusqu'à la petite balançoire dans les jardins et j'y pris place, alors qu'elle me poussait doucement. Adam arriva quelques minutes plus tard. Il ne semblait pas blessé. 


« C'est juste du gâteau... gémis-je alors. »


Je posai mon regard dans le sien. Plus jamais j'allais manger de gâteau. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam
Prince Héritier de Turquoise
Adam

Messages : 5
Date d'inscription : 06/07/2017

Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitimeJeu 27 Juin - 21:46

Massi était la personne la plus importante dans ma vie, elle faisait partie de ma famille. Et je savais que bien des gens abusaient de son amabilité et sa douceur, mais surtout son innocence. Je n'acceptais pas que l'on agisse comme cela avec elle. C'était l'une des raisons pourquoi je refusais de prendre femme, parce que je ne pouvais pas abandonner Massilia. Une autre raison était que j'étais profondément amoureux de Massi, l'ancienne Massi, mais aussi la nouvelle Massi. Tout d'elle était bon. Elle ne méritait pas les mauvais traitements que certains de mes sujets lui imposaient.



Je savais que Massi avait toujours faim, spécialement pour des gâteaux. Mais Trevor ne poserait jamais ses mains de cochon sur mon amie. Le cuisinier me regardait tout de même avec un regard moqueur et fier. Il ne s'en tirait pas comme il voudrait. Même si il pensait pouvoir gagner en lançant des sourires à Massi.



- Tu sais très bien qu'elle a pas assez mangé, râla fièrement Trevor. Un gros repas l'attend dans mon pantalon.



Je vis Trevor porter sa main à son paquet, afin de le mettre en valeur. Rapidement, ma main s'empara de son poignet et le cassa fortement. Le crac de son os se fit entendre dans toute la cour. J'entendis le gémissement de Massilia. Elle détestait la violence et cela lui faisait peur. Trevor grognait de douleur, comme un chien enragé. Il fonça sur moi.



- Laissez-le moi, ordonnai-je à mes hommes.



Comme mon cuisinier arrivait pour me foncer dessus, je lui enfonçai mon coude en plein visage, alors que son nez se cassait. Rapidement, mes hommes se saisirent de lui et l'entraînèrent vers les prisons. Il avait tout perdu, simplement en me narguant. Je me retournai pour voir Massi assise dans sa balançoire se faisant pousser par Alma. Je me dirigeai doucement vers elle, en prenant un regard rassurant. Massi était à moi, non, Massi était à Massi. Mais personne ne lui toucherait. Je m'accroupis devant elle.



- C'est juste du gâteau... pleurnicha mon amie.



Son regard se planta dans le mien. Je souris doucement. Son accident l'avait tellement laissé innocente et enfantine. Je posai ma main sur sa joue, avant de la caresser doucement. Je savais qu'elle allait associer cet évennement au fait de manger du gâteau. Je lançai un regard à Alma, qui partit. Je savais que pour rassurer Massilia, le sucre était un bon remède.



- Trevor ne parlait pas de gâteau, Massi, dis-je doucement. Trevor veut que tu lui donne des câlins très spéciaux et ça c'est non. Tu n'accepteras que les gâteaux qu'Alma acceptera pour toi. C'est pour ta sécurité.



Si il fallait que je la traite en enfant, j'allais le faire. Alma arriva au bon moment, avec une assiette de petits gâteaux au crémage lavande pâle assorti à sa robe. Je pris l'assiette, avant d'en tendre un à Massi. Je pris un peu de crémage sur mon doigt, pour le mettre sur le bout de son nez. Je fis un grand sourire à mon amie d'enfance, même si soudainement l'ancienne Massilia me manquait.



- Regarde Massi, c'est la même couleur que ta robe, ils ont été faits juste pour toi! dis-je enjoué. Si tu n'en veux pas... je vais tous les manger, ajoutai-je, amusé.



Je pris une grosse bouchée du gâteau au chocolat. Le crémage s'étendit autour de ma bouche. Je passai ma main contre mon ventre, en avalant. J'entrepris de manger le premier petit gâteau. Je posai un autre gâteau dans la petite main de mon amie d'enfance, avant de la monter vers son nez. Mon regard brillait d'amusement. Elle était tout mon monde et la voir triste me brisait le coeur en mille morceaux.



- Tu vas quand même pas me laisser tous les manger? demandai-je. Je vais tellement avoir un gros mal de ventre.



Je posai mes mains sur mon ventre, avant de lui faire une grimace. Si Trevor n'était plus un problème, qui serait le suivant? Qui oserait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mon tendre amour... | PV Adam Empty
MessageSujet: Re: Mon tendre amour... | PV Adam   Mon tendre amour... | PV Adam Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon tendre amour... | PV Adam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté
» Mon amour...
» Amour affectueux...ou Affection amoureuse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume de Turquoise-
Sauter vers: