Les Chevaliers d'Émeraude

Les Chevaliers d'Émeraude, troisième génération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Princesse en manque d'amour

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelica
Princesse de Shola
Angelica

Messages : 9
Date d'inscription : 26/08/2018

Princesse en manque d'amour Empty
MessageSujet: Princesse en manque d'amour   Princesse en manque d'amour Icon_minitimeDim 23 Juin - 13:57

J'en avais assez d'être là pour Noémia. J'ai toujours été celle qui passait derrière elle, toujours donné pour qu'elle reçoive. Ma mère la vénérait, mon père n'avait que de yeux pour sa mystérieuse fille. Et moi, celle qui était de chair et de sang la leur, je ne valais presque rien à leur yeux. Oncle Téoh aussi préférait Noémia. Personne ne me préférait. Ce n'était pas pour faire pitié.



Ma mère finit par se taire, aussi je sentis une présence qui n'était pas de ma famille dans ma tête. Le magicien. Je n'étais pas fâchée, il m'avait entendu hurler. Il finit par quitter ma tête, alors que son regard croisait le mien. Ses yeux bruns étaient doux et calmes. Les miens, noirs de rage et de panique. Personne ne comprenait ce que c'était de vivre avec un poids comme Noémia.



- Je ne veux pas vous dire quoi faire, entama Milos de Fal. Mais vous devriez retourner auprès de votre soeur, Altesse.



Altesse. C'était une appellation que je détestais. Il me sourit, pas un sourire parental ou professoral, mais amical et compréhensif. Il était ce que je voulais être, libre et en paix. Son énergie, magique comme vitale, m'attirait tellement. C'était la première fois que je ressentais cela chez quelqu'un, même si je ne rencontrais pas beaucoup de gens, à la base.



- Je pourrais vous accompagner, même, offrit le magicien. Je pourrais dire à sa Majesté que je vous enseigne à contrôler votre magie et que vous étiez à une leçon avec moi.



Il connaissait la réputation du Roi de Shola. Il n'acceptait pas qu'un homme pose les yeux, encore moins les mains, sur ses filles. Mentir à mon père pourrait lui apporter bien des problèmes. Ce geste était tellement généreux, tellement galant. J'en fus tellement touché. Je savais clairement que Noémia commençait à ressentir les effets de mon absence, car je les ressentais aussi.



Lorsque Milos me tendit sa main, je fus tenté de la prendre. Retourner chez moi signifiait subir la rage de toute ma famille, pour ensuite subir la compréhension stupide de ma jumelle. «Je comprends pourquoi, Angie.» Tout le monde serait ému de sa douceur et sa bonté. Je me retournai vers Milos, alors que je m'accrochais à la douceur dans son regard. Je voulais vivre ma vie, sans avoir à m'arrêter pour penser que si je m'éloignais de Noe, nous mourrions. Je serrai les dents.



- J'en ai assez, murmurai-je. Je veux simplement vivre ma vie sans avoir ma soeur dans les pattes.



C'était cru, voir même méchant. J'adorais Noémia, plus que tout. Mais elle était tout le contraire de qui j'étais. Elle était carrément la lumière, le bien, l'air et l'eau. J'étais l'ombre, le mal, le feux et la terre. J'étais la plus vieille, mais on lui avait remit les rennes de Shola, elle était l'héritière et pas moi. Pourtant, ma main se noua avec celle de Milos. Le contact m'électrisa au plus profond de mon être, avant que je sente un picotement contre ma peau.



***


Je me retrouvai dans le Hall du Palais, main dans la main avec un magicien. Ma famille m'attendait en demi-cercle devant l'escalier. Noémia tenait à peine contre Téoh. Où était le Chevalier qu'elle avait sauvé? Ma mère me dévisageait avec une rage horrible, mais mon père. Lui allait littéralement me congeler sur place. Je pris une grande inspiration, avant de jeter un regard neutre à Noémia.



- Je vous ai manqué? demandai-je, moqueuse.



- Tu devrais avoir honte, Angelica, cracha ma mère. Tu sais très bien, que ta soeur aurait pu mourrir de ton absence. Elle ne t'aurait jamais fait cela, Noémia t'aime de tout son coeur et tu crache sur son amour comme la petite ingrate que tu es. Je n'en reviens pas, tu vas être enfermer dans tes appartements et tu ne verras pas l'extérieur de ces derniers avant tes 20 ans.



Mon père semblait déçu. Mais d'accord avec ma mère. J'eus un sourire triste, voilà ma place dans cette famille. J'étais honnis. Mes yeux se mirent à me piquer, alors qu'ils se remplissaient de larmes, mon regard se posa sur mon oncle, impuissant. Sa place n'était pas dans ma discipline. Puis Noémia, elle pleurait. Je reniflai un coup, avant de me retourner vers Milos.



- Merci, Sire Milos de Fal, de m'avoir raccompagné, dis-je. Je ne vous retiens pas plus longtemps, je ne vous oublierai jamais.



C'était un adieu, parce que j'allais leur donner une vraie raison de me punir. Si je n'allais pas revoir le ciel avant mes vingt ans, ce serait pour une bonne raison. Je passai mes mains autour de sa nuque, avant de plonger mon regard dans le sien et poser mes lèvres contre les siennes. Ce fut un court baiser, mais tellement bien. J'eus à peine le temps de pousser un gémissement que je me retrouvai dans ma chambre sur mon lit. Seule. Ce fut le moment où j'éclatai en sanglots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Princesse en manque d'amour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]
» L'amour dans Bilbon
» Manu un amour de petit York x Cairn, 9 ans CSP adopté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude :: Enkidiev :: Royaume de Shola-
Sauter vers: